Pendant la grossesse, et notamment au début, les femmes sont souvent prises de maux plus ou moins fréquents et dérangeants dans la vie quotidienne. Les remontées acides en font partie.

Tout savoir sur les remontées acides pendant la grossesse

Définition

Les remontées acides ou brûlures d’estomac interviennent pendant la grossesse pour des raisons précises. C’est notamment suite à l’action de l’hormone dénommée progestérone et le relâchement du cardia. Ce dernier illustre un muscle situé en haut de l’estomac qui se relâche petit à petit sous l’action des pressions du bébé et de l’utérus. La digestion est alors plus lente. Ces remontées, aussi bénignes qu’elles soient ont tendance à perturber le sommeil d’une femme enceinte et sont fréquentes au troisième trimestre de la grossesse. Cependant, le phénomène s’arrête en général juste après l’accouchement.

Les symptômes

Lors de ces remontées, le contenu de l’estomac a tendance à remonter et dans certains cas jusque dans la bouche, ce qui donne à la femme un goût désagréable. À cause de l’acidité du liquide gastrique, cela met à mal l’oesophage et entraîne ce que l’on appelle le pyrosis, c’est-à-dire une sensation de brûlure allant de la gorge au sternum. Parallèlement à cela, il n’est pas rare que la femme soit également victime de ballonnements, vomissements et douleurs épigastriques. Sachez que le stress, la fatigue ou encore une position allongée peuvent aggraver encore davantage ces symptômes.

Que faire pour diminuer les effets des remontées acides ?

Traitements et recommandations

Que faire en cas de remontées acides persistantes ? Rendez-vous chez votre médecin pour qu’il vous administre un traitement adapté et éventuellement des médicaments. Les pansements antiacides sont efficaces pour réduire les brûlures d’estomac. Plus généralement, il est recommandé d’avoir une hygiène saine, d’éviter de consommer des aliments gras et de ne pas vous coucher directement après avoir mangé. Pratiquez une activité physique régulière comme la marche pour favoriser la digestion. Répartissez vos repas en plusieurs fois dans la journée en insérant des collations entre. La nuit, n’hésitez pas à vous surélever à l’aide de coussins dans le dos.

Remèdes naturels et médecine douce

L’ananas est un remède naturel contre les remontées acides, notamment consommé en jus au quotidien. Il faut cependant éviter de le boire trop froid. Le bicarbonate de soude fait aussi partie des solutions pour soulager le reflux acide. Ce dernier neutralise en quelques instants les acides présents dans l’estomac. Vous pouvez mélanger une cuillère à café de bicarbonate de soude dans un verre d’eau lorsque la douleur se fait ressentir. Pensez aussi à la vitamine D puisque celle-ci lutte activement contre les infections. La racine de gingembre fait également office de remède naturel pour réduire la production d’acide. Consommez-la notamment dans un thé après les repas. La cannelle fait partie des aliments contre les remontées acides. Il est par exemple possible de l’utiliser sur des tartines au petit-déjeuner.

En fin de grossesse, la médecine douce peut être utile pour faire passer les brûlures d’estomac. Pour l’ homéopathie, prenez 2 granules de Robinia 5 CH 3 fois par jour ou 3 granules de Nitric acid 5 CH matin et soir. En phytothérapie, la tisane de mélisse est conseillée pour calmer l’acidité ressenti par la femme enceinte. En aromathérapie, on conseille de boire un mélange d’huile d’olive et huiles essentielles de citron et camomille 3 fois par jour. Enfin, pour ce qui est de la naturopathie, on recommande l’eau pétillante et l’argile blanche comme remède anti-acide.

L’alimentation recommandée

Pour limiter les remontées acides, privilégiez les fruits comme l’ananas ou la papaye, les légumes, la pomme de terre, le riz complet. Pensez à mastiquer lentement et à vous hydrater pendant et en dehors des repas. Par contre le chou, l’oignon, l’ail et les légumes secs font partie des aliments à éviter, tout comme le thé, le café et les sodas.

ESPACE ANNONCEUR