Vous attendez un heureux évènement : la grossesse est une aventure passionnante mais attention à ne pas prendre trop de poids ! Tout au long de votre grossesse, votre médecin surveillera votre courbe de poids pour vous aider à la gérer au mieux. Combien de kilos prend-t-on pendant la grossesse ? Comment limiter la prise de poids pendant la grossesse ?

Grossesse : expliquer la prise de poids 

Pendant la grossesse, le gain de poids diffère d’une femme à une autre.

Début de grossesse : perte de poids

Pendant le 1er trimestre, il est fréquent de perdre du poids. Pas de panique, à ce moment les nausées  peuvent tout simplement provoquer une perte d’appétit. La prise de poids se rééquilibrera par la suite.

Prise de poids recommandée

La prise de poids idéale est généralement entre 9 et 12kg et peut atteindre 3 ou 4kg supplémentaires en cas de jumeaux. En début de grossesse, les femmes ayant un IMC anormalement bas devront prendre davantage de poids : entre 12 et 18kg. De la même façon, les femmes en surpoids doivent essayer de ne pas dépasser 11kg supplémentaires lors de la grossesse.

Pourquoi prend-t-on autant de poids ?

Quand on sait qu’un nouveau-né pèse en moyenne 3 à 4kg, une telle prise de poids peut sembler excessive. Où vont tous ces kilos supplémentaires et à quoi servent-ils ? Il faut compter d’une part que l’utérus va gonfler et augmenter considérablement son volume. D’autre part, le placenta, indispensable au bon développement du bébé, est également une des raisons de la prise de poids. Les seins augmentent également en volume et en poids pour préparer l’allaitement. Les besoins du bébé exigent davantage d’oxygène et de graisses. Le liquide amniotique participe également à la prise de poids.

Une prise de poids excessive : les complications

Une prise de poids excessive pendant la grossesse peut avoir d’importantes conséquences.

  • Les conséquences esthétiques

Prendre trop de poids entraîne des désagréments esthétiques et une difficulté plus grande pour retrouver sa ligne après l’accouchement. Psychologiquement, cela peut être difficile à gérer pour la jeune maman.

  • L’hypertension et la pré-éclampsie

Une prise de poids trop importante peut provoquer une hypertension qui peut aller jusqu’à déclencher une pré-éclampsie.

  • Le diabète gestationnel

Un excès de poids peut provoquer un diabète gestationnel, qui apparaît le plus souvent à la fin du second trimestre. Le bébé né en étant en surpoids et généralement, une césarienne doit être pratiquée. Les risques pour l’enfant d’être atteint de diabète sont accrus.

  • Grossesse et obésité

Les risques sont plus élevés pour les femmes qui sont en surpoids ou en situation d’obésité avant la grossesse.

  • Pour le bébé

Une prise de poids excessive peut également se répercuter sur le bébé, provocant une macrosomie c’est-à-dire un poids supérieur à 4kg. Aussi, cela peut entraîner une hypoglycémie à la naissance.

Comment gérer sa prise de poids pendant la grossesse?

Tout au long de votre grossesse, il est important de surveiller votre poids sans pour autant faire une fixation dessus. Les hormones de grossesse vont provoquer une hausse de l’appétit : c’est normal, vous allez devoir manger pour deux pendant neuf mois. Cela ne signifie pas que vous allez le droit de manger n’importe quoi pendant votre grossesse ! Vous devrez veiller à avoir une alimentation saine et diversifiée afin d’apporter à votre bébé tous les nutriments nécessaires à son bon développement. La prise de poids peut être importante durant les dernières semaines, particulièrement si vous êtes inactive, attention tout est bon mais sans excès! Plus vous mangerez diversifié, plus votre bébé sera initié à des goûts différents. Insistez sur les aliments riches en fer, calcium et surtout hydratez-vous un maximum (minimum 2L/jour).

Conseil de la sage-femme: Ne cherchez pas à faire de régime (si vous êtes en surpoids, discutez-en avec votre sage-femme qui vous réorientera peut-être vers un nutritionniste), le but n’est pas de se priver de façon draconienne. Cela pourrait entraîner des carences portant préjudice au bébé. Faites attention mais continuez à prendre du plaisir à manger, votre bébé le ressentira!

Article révisé et validé par Jasmine Caillibotte, sage femme diplômée

ESPACE ANNONCEUR