Après l’annonce de votre grossesse, vous allez certainement commencer à ressentir certains symptômes et maux de la grossesse. La grossesse se caractérise par de grands  changements qu’il est important de bien connaître afin de mieux les appréhender. Apprenez dans cet article à reconnaître les signes et à vivre sereinement ce moment.

Les maux de la grossesse, qu’est-ce que c’est?

La grossesse décrit le moment où la future maman va porter son bébé pendant 9 mois avant de lui donner la vie. Cette période forte en joie et en émotion est également accompagnée de certains désagréments, du début jusqu’à la fin. En effet, c’est la conséquence du changement de votre corps. Les maux de grossesse vous le font ressentir au fil du temps. Voyons maintenant, au fil des trimestres et des semaines, les maux courants. De plus, cela est accompagné de certains bouleversements pour arriver au terme de votre grossesse.

Au 1er trimestre

C’est le premier trimestre le plus difficile lorsque l’on est enceinte. Votre taux d’hormones augmente rapidement.  C’est ce qui va provoquer de nombreux maux courants dès le 1er mois. Vous pouvez voir arriver les premières nausées où être rapidement écoeurée par une odeur ou un aliment. Vous êtes souvent fatiguée, fragile aux maux de gorge et vous avez fréquemment besoin d’uriner.

Selon les femmes, on peut également observer des sécrétions vaginales plus abondantes. Dans certains cas, des problèmes de maux de ventre/constipation se font ressentir. C’est également le cas des troubles du sommeil et de l’anxiété. Vous pouvez aussi ressentir des humeurs variantes, des vertiges ou encore des maux de dents ou maux de tête. Ces derniers sont causés entre autres par une modification de la tension artérielle. Vous pouvez être victime de gonflement et de problèmes de rétention d’eau, notamment au niveau des jambes qui semblent plus lourdes. Pour terminer, le volume de votre poitrine va augmenter mais la plupart des femmes voient plutôt ce dernier point comme positif. Elle est souvent plus sensible.

Au 2ème semestre

A ce stade, votre corps s’est habitué aux changements effectués avec la grossesse. C’est donc une période un peu moins éprouvante en général et plus épanouissante pour la future maman. Cependant, certains maux de grossesse perdurent comme la constipation. D’autres arrivent comme les contractions de Braxton Hicks (des fausses contractions présentes pour préparer votre col de l’utérus à l’accouchement). Vous pouvez également voir apparaître le masque de grossesse (des plaques pigmentées vont apparaître sur votre visage). Pour terminer, la prise de poids plus ou moins importante et les vergetures se font aussi ressentir. Attention également aux risques d’infection urinaire et au mal de dos.

Au 3ème semestre

C’est la dernière ligne droite avant l’accouchement. On peut noter le retour de certains maux de grossesse du premier semestre avec l’agrandissement significatif de votre utérus.  En effet, on peut observer des envies fréquentes d’uriner mais aussi les troubles du sommeil. Vous pouvez ressentir une certaine constipation accentuée ainsi que des problèmes d’hémorroïdes.  Pour terminer, les brûlures d’estomac et les désagréments (oedèmes…) liés à un trouble de la circulation sanguine sont également présents. Il est également possible d’avoir certaines difficultés à respirer ou de ressentir des angoisses avec l’arrivée imminente du bébé.

Comment soulager vos maux de grossesse ?

Même si les maux de grossesse finissent souvent pas disparaître, il existe plusieurs manières de les soulager. Tout d’abord, il est important de rester toujours à l’écoute de votre corps. Vous devez également changer votre hygiène de vie et penser à vous reposer et lever le pied au quotidien. Vous pouvez aussi faire appel aux méthodes naturelles et à l’homéopathie qui vont vous permettre d’atténuer de nombreux désagréments comme la constipation, les brûlures d’estomac ou encore les vergetures. Les nausées peuvent être diminuées en buvant beaucoup (de l’eau, du thé glacé,…), de même que la constipation. De plus, favorisez les petites portions, évitez les aliments gras ou épicés et il est déconseillé de vous allonger juste après avoir mangé. Si malgré ces conseils ainsi qu’un recours à l’homéopathie les nausées ne disparaissent pas, allez voir un spécialiste.

Note de la sage-femme: La libido peut également être fluctuante durant ces trois trimestres de grossesse, du à la modification des hormones dans votre corps mais également à ces maux de grossesse.

Article révisé et validé par Jasmine Caillibotte, sage femme Diplômée d’Etat

 

ESPACE ANNONCEUR