Même si c’est souvent ce qui est mis en avant, le rôle de la sage-femme ne se limite pas à suivre et accoucher une femme enceinte. Mais alors pour quelles autres raisons consulter une sage-femme ?

Qu’est-ce qu’une sage-femme ? 

Dans le cadre de la grossesse 

Le champ de compétences d’une sage-femme est bien plus étendu qu’il n’y paraît au premier abord. Il y a bien évidemment le suivi de grossesse pour s’assurer de la bonne santé de la maman et de son bébé avant et après l’accouchement. En effet, cette dernière peut notamment donner des cours de préparation à la naissance aux parents qui le désirent. Au-delà de la préparation accouchement pendant la grossesse, la sage-femme peut aussi être présente le jour du travail.

Le programme Prado est proposé dès la maternité pour un suivi post-accouchement à domicile. Après la naissance du bébé, la sage-femme peut en effet réaliser des visites à domicile et pratiquer une rééducation périnéale pour faciliter la vie de la jeune maman. Une sage-femme peut aussi réaliser des vaccins sur la femme et son nouveau-né.

Une aide pour toutes les femmes 

Vous pouvez tout à fait consulter une sage-femme sans être enceinte. Effectivement, celle-ci peut accompagner les femmes dans le cadre du suivi gynéco/contraception. Elle peut notamment prescrire une contraception. De plus, une sage-femme peut pratiquer une échographie ou dans un autre cadre une IVG par voie médicamenteuse. Dans la cadre de la lutte contre les addictions, la sage-femme a également un rôle de première importance à jouer.

Des consultations en tabacologie peuvent être mises en place dans un suivi gynécologique par exemple. Si besoin, elles peuvent également prescrire un substitut nicotinique aux femmes qui en ont besoin. La sage-femme peut venir en aide à une femme victime de violences en l’orientant précisément vers les structures adéquates. Certaines peuvent aussi intervenir dans le cadre d’une PMI. Enfin, selon les diplômes complémentaires de la sage-femme, cette dernière peut avoir recours à des actes d’ostéopathie ou d’acupuncture.

Quand consulter une sage-femme ? 

Une aide précieuse dans la santé de la femme

Vous pouvez vous orienter vers une sage-femme dans bon nombre de situations du quotidien. Besoin d’un rendez-vous prénatal ou d’une surveillance grossesse pathologique à domicile si vous êtes enceinte? La sage-femme prend immédiatement le relai des médecins pour vous venir en aide. Cette dernière peut tout aussi bien vous prescrire un traitement pour les mycoses, un frottis ou une nouvelle pilule contraceptive.

Sage-femme ou gynéco ? 

Sachez que le suivi gynécologique est le même, que vous le fassiez avec un gynécologue ou une sage-femme. Si la femme est en parfaite santé, elle peut se tourner vers une sage-femme. Si au contraire, elle présente certains troubles pathologiques, elle sera orientée vers un gynécologue pour un suivi plus poussé.

Comment choisir sa sage-femme ? Il est conseillé de vous tourner davantage vers une sage-femme qui exerce en libéral. En effet, cette dernière aura plus de temps à vous consacrer et l’accompagnement n’en sera que meilleur et personnalisé. Il est aussi possible de choisir sa praticienne en fonction de ses spécialités. Par exemple, certaines pratiquent l’haptonomie et d’autres non. Concernant le remboursement désormais, les examens prénataux obligatoires sont pris entièrement en charge avec une sage-femme conventionnée.

Sources

Ministère des solidarité et de la santé
https://solidarites-sante.gouv.fr/metiers-et-concours/les-metiers-de-la-sante/les-fiches-metiers/sages-femmes/article/suivi-de-la-grossesse-et-de-l-accouchement

ESPACE ANNONCEUR