On imagine souvent que les femmes prennent rapidement beaucoup de poids lorsqu’elle tombent enceintes. Cependant, il arrive parfois que l’effet inverse se produise. Explications de ce phénomène pas si rare.

Perte de poids et grossesse

La perte de poids du 1er trimestre

Comment est-ce possible ? Lors du premier trimestre, en début de grossesse, il arrive très souvent que la future maman perde du poids. C’est un phénomène plutôt commun qui s’explique notamment par l’arrivée des nausées et des vomissements. À ce moment précis, l’alimentation change, la perte d’appétit et/ou l’aversion envers certains aliments ou odeurs est présente. Ces différents éléments ne facilitent pas particulièrement la prise de poids.

L’apport en calories est considérablement réduit et la femme enceinte puise alors dans ses réserves de graisse pour nourrir son futur bébé. Cependant, sachez qu’il n’y a pas de crainte à avoir. Les besoins énergétiques ne sont pas forcément plus importants sauf en fin de grossesse, au 3ème trimestre. À ce moment-là, il sera nécessaire de prendre en moyenne 200 calories en plus par jour.

Quel type de femme est concerné par la perte de poids pendant la grossesse ?

De manière générale, les femmes rondes à l’origine vont avoir plus de facilité à perdre du poids lorsqu’elles tombent enceintes. Leur prise de poids de fin de grossesse est également moins significative que pour une femme avec un IMC moins important.

Poids et grossesse, les recommandations

Alimentation, sport et grossesse

En règle générale, pendant la grossesse, une femme a tendance à mieux s’alimenter et de manière plus équilibrée pour ne pas mettre en danger la santé de son enfant. Ce changement soudain peut avoir une influence plus ou moins grande sur une perte de poids éventuelle. Le côté sport peut également rentrer en considération, notamment si une femme fait plus d’exercice au 1er trimestre ou 2ème trimestre.

Courbe moyenne de prise de poids pour les femmes enceintes

Certaines recommandations existent en fonction du type de femme et de l’IMC. Pour un IMC situé en dessous de 18,5, la prise de poids devrait en moyenne être de 14 à 16 kg. Pour un poids normal, la prise de poids se situe entre 10 et 18 kg sur les 9 mois tandis qu’elle tombe entre 6 et 12 kg pour une femme en surpoids. Enfin, une patiente obèse prend peu de poids, en général pas plus de 6 kg au total.

Quels sont les risques et dangers d’une perte de poids ?

Pendant une grossesse, la patiente est surveillée de près sur différents points et le poids en fait partie. S’il existe la moindre anomalie détectée à ce sujet, l’équipe médicale se tient prête à intervenir. En général, la prise de poids démarre davantage au cours du second trimestre. Dans tous les cas, il est conseillé d’éviter les régimes. Une femme qui n’a pas pris au moins 5 kg pendant sa grossesse peut être susceptible de faire un accouchement prématuré. De plus, les carences en nutriments de la mère peuvent avoir une influence négative sur le poids du bébé à l’arrivée ainsi que son système immunitaire.

ESPACE ANNONCEUR