Administratifs à faire

Déclaration de grossesse
Reconnaissance anticipée
Déclaration de naissance

Préparer l’arrivée de bébé

La valise maternité
Les essentiels du premier bébé à la maison

 

A la maternité

Quand venir à la maternité?
Les premières heures de bébé

Administratifs à faire

La déclaration de grossesse : essentiels à connaître

Pourquoi déclarer sa grossesse ?

Il est important de déclarer la grossesse afin de faire le point en ce qui concerne votre état de santé. Le fait de déclarer rapidement votre grossesse vous permettra également de percevoir dans les temps vos futures aides financières (prises en charge sécurité sociale, prime de naissance…)

Quand faire sa déclaration de grossesse ?

Cette déclaration doit être réalisée à la suite de votre première échographie, donc à la 12 ème semaine. Votre médecin peut faire la déclaration par télétransmission ou vous remettre les papiers à transmettre. Il faut absolument les envoyer avant la fin du 3ème mois de grossesse soit avant 14 semaines de grossesse (16 SA).

À qui faire la déclaration de grossesse ?

Il est impératif de déclarer sa grossesse à la sécurité sociale et à la CAF.

Comment déclarer sa grossesse?

Pour déclarer votre grossesse à la sécurité sociale et à la CAF deux possibilités :
Soit votre médecin a fait une télétransmission soit vous devez envoyer les formulaires papiers par courrier.
Il s’agit d’un feuillet rose à remplir et à renvoyer à la Sécurité sociale et de deux volets bleus à renvoyer à la Caisse d’allocations familiales.

Hors délais : Vous n’avez pas déclaré votre grossesse à temps.

Il est important de régulariser la situation au plus vite. Pour aller plus vite, votre médecin peut faire cette démarche en ligne. Et une régularisation de vos droits sera alors faite.

Pour en savoir plus…

Reconnaissance anticipée : comment faire ?

Pourquoi faire une reconnaissance anticipée ?

Lorsque vous attendez un enfant mais que vous n’êtes pas marié, la filiation avec le nouveau-né est instantanément effectuée par la mère avec l’acte de naissance qui stipule son identité. Le père doit quant à lui effectuer une reconnaissance de paternité pour qu’un lien concret soit établi avec l’enfant. Cette reconnaissance anticipée assure le père d’être le responsable légal de l’enfant soit par exemple pour exercer une autorité parentale, pour transmettre son nom…

Quand faire la reconnaissance anticipée ?

Cette reconnaissance anticipée assure le père d’être le responsable légal de l’enfant, elle doit être faite au plus tôt pendant la grossesse. Elle peut se faire juste après la déclaration de grossesse.

Où faire la déclaration de reconnaissance anticipée ?

Elle peut être faite soit à la mairie où le père est rattaché, soit chez un notaire.

Quels papiers faut-il fournir ?

Pour effectuer cette reconnaissance anticipée, le père doit présenter sa pièce d’identité ainsi qu’un justificatif de domicile de moins de 3 mois.

Après la déclaration de reconnaissance anticipée.

L’officier d’état civil présent sur les lieux vous remettra alors un acte de reconnaissance. Ce formulaire sera utilisé lors de la déclaration de naissance.

Pour en savoir plus…

 

Déclaration de naissance : les différents organismes

Pourquoi déclarer la naissance ?

La déclaration de naissance est obligatoire, c’est à la suite de cette déclaration que peut se faire l’acte de naissance. C’est ce qui fait de votre nouveau-né un citoyen français avec une couverture sociale et médicale.

Quand faire la déclaration de naissance ?

Attention, vous avez un délai à respecter pour effectuer votre déclaration de naissance. Elle doit être faite au plus tard dans les 5 jours suivant l’accouchement. Pour information, le jour de l’accouchement en lui-même n’est pas pris en compte dans ce calcul, ni le dimanche et les jours fériés.

Où faire la déclaration de naissance ?

Vous devez déclarer la naissance de votre fils ou de votre fille au bureau de l’état civil de la mairie située dans la ville où votre bébé est né, avec un formulaire déclaration naissance. Parfois l’accueil de votre maternité peut s’en charger.

Quels sont les papiers nécessaires pour déclarer la naissance :

  • Le certificat d’accouchement effectué à l’hôpital par un spécialiste,
  • La carte d’identité des deux parents du bébé,
  • Le livret de famille des parents, ou l’acte de reconnaissance anticipée s’il a été fait avant la naissance.

À qui faut-il déclarer la naissance ?

Après avoir déclaré la naissance de votre enfant auprès de l’état civil, vous devez la déclarer auprès de :

  • La Caisse d’Allocations Familiales
  • La sécurité sociale
  • La mutuelle
  • Votre employeur

Et vous pouvez aussi déclarer la naissance de vote enfant à votre assurance habitation.

Pour en savoir plus…

Préparer l’arrivée de bébé

Les essentiels de la valise maternité :

Il est recommandé de préparer son trousseau à la fin du 8ème mois de grossesse.

Il est préférable de préparer deux sacs : un sac contenant les affaires nécessaires pour l’accouchement et la valise contenant les affaires de la maman et du bébé utiles pendant le séjour à la maternité (elle reste dans le coffre de la voiture pendant l’accouchement).

Trousseau pour l’accouchement

  • Un brumisateur pour rafraîchir la maman pendant l’accouchement.
  • Une tenue de naissance pour le bébé : un body, un pyjama, un bonnet, une brassière, une paire de chaussettes ou de chaussons.
  • Une chemise de nuit ou un pyjama pour la maman.
  • Pour le papa, à boire et à manger ou de la monnaie pour le distributeur automatique de boissons et de nourriture.

Trousseau du bébé pour le séjour à la maternité

  • 30 à 40 couches
  • Des carrés de coton.
  • 2 turbulettes ou gigoteuses sans manches 0-6 mois.
  • 6 bodies.
  • 6 pyjamas et vêtements.
  • 3 paires de chaussettes ou chaussons.
  • 3 brassières de laine.
  • 3 brassières en coton.
  • 6 bavoirs en éponge.
  • 2 bonnets.
  • Du savon pour sa toilette.
  • 1 thermomètre de bain.
  • 1 brosse à cheveux spéciale pour bébés.
  • 2 serviettes de toilette.
  • Les vêtements chauds doivent être prévus même en cas de naissance en été.

Trousseau de la maman pour le séjour à la maternité

  • Des vêtements confortables.
  • Des soutien-gorges ou brassières (spécial allaitement si celui-ci est envisagé).
  • Des coussinets d’allaitement (si celui-ci est envisagé).
  • Des slips en coton confortables ou en papier (jetables).
  • Des serviettes hygiéniques (épaisses et absorbantes).
  • Des accessoires et produits de toilette (brosse à cheveux, à dents, savon, shampoing, dentifrice…).
  • Des serviettes et gants de toilette.
  • 1 coussin d’allaitement (si celui-ci est envisagé).

Papiers essentiels à apporter

  • Livret de famille ou reconnaissance anticipée pour les couples non mariés
  • Carte vitale
  • Carte de mutuelle (se renseigner pour prise en charge chambre particulière)
  • Dossier suivi de grossesse (bilans sanguins et échographies.

 

Les essentiels pour le premier bébé à la maison

Pour votre premier enfant, découvrez les essentiels à avoir pour les premières semaines à la maison.

Pour dormir :

  • Un lit
  • 2 alèses + 2 draps
  • 2 gigoteuses
  • Un baby-phone

 

Pour manger :

  • Lait artificiel :
    • 2 biberons
    • 1 goupillon
    • 1 boite compartimentée pour le lait
  • Lait maternel :
    • Crème protection poitrine
    • Coussinets d’allaitement

Pour se laver :

  • Un matelas à langer
  • 2 housses de matelas
  • Une baignoire
  • Un thermomètre de bain
  • 2 serviettes de bain
  • Du gel lavant

Pour les soins du quotidien :

  • Un thermomètre
  • Un coupe ongle
  • Un mouche bébé
  • Des couches
  • Du sérum physiologique
  • Du liniment oléo-calcaire

Pour s’habiller :

  • 10 bodys (pans croisés)
  • 8 pyjamas
  • 2 gilets
  • 2 ensembles
  • 4 chaussettes
  • 1 manteau
  • 1 bonnet

Pour se promener :

  • Une poussette
  • Un porte-bébé
  • Un cosy

Pour jouer :

  • Un tapis d’éveil dès 1 mois
  • Un transat dès 3 mois

À la maternité

Quand partir à la maternité pour accoucher ?

Quels sont les signes indiquant le moment de partir à la maternité ?

L’apparition de contractions utérines douloureuses est le signe le plus évident pour détecter le début de l’accouchement. Toutefois, il ne faut pas partir à la maternité dès les premières contractions. Il est recommandé de se rendre à la maternité quand des contractions douloureuses se font sentir :

  • Toutes les 5 minutes depuis 2 heures pour un premier accouchement ;
  • Toutes les 10 minutes depuis 2 heures à partir du deuxième accouchement.

D’autres signes nécessitent de se rendre à la maternité sans attendre, même en l’absence de contractions :

  • la perte des eaux, qui se manifeste par un écoulement brutal et abondant ou au contraire progressif et modéré du liquide amniotique (un liquide incolore, inodore et relativement chaud) ;
  • une perte de sang, quelle qu’en soit la quantité ;
  • l’apparition d’une fièvre supérieure ou égale à 38°C ;
  • l’impression que le bébé bouge moins ;
  • l’apparition de douleurs abdominales ou lombaires.

Comment être sûr que c’est le bon moment pour aller accoucher à la maternité ?

Le premier réflexe à avoir est de téléphoner à sa maternité, quelle que soit l’heure du jour ou de la nuit : l’avis d’une sage-femme permettra une aide à la décision.

Pour en savoir plus…

Les premières heures de bébé : ce qu’il faut savoir.

Que se passe-t-il pour le bébé juste après l’accouchement ? Comment s’occuper d’un nouveau-né pendant les premiers jours ? Voici quelques repères à connaître.

Premières heures d’un bébé : tests et examens

Dès la fin de l’accouchement, c’est-à-dire l’expulsion du bébé, on confie celui-ci à sa mère, enveloppé dans un lange sec et coiffé d’un bonnet, à condition que l’un comme l’autre soient en bonne santé. Souvent, le bébé est installé en peau à peau. Il sera possible, si la mère le souhaite, de procéder à une première tétée. Après une césarienne ou pendant les soins apportés à la mère (points de suture suite à une épisiotomie par exemple), c’est au conjoint qu’est confié l’enfant. Pendant ses deux premières heures, il est très éveillé et regarde intensément la personne qui le tient dans ses bras.

Les premiers examens et soins du nouveau-né pratiqués dans la salle de naissance:
  • Dès la première minute après la naissance, le score d’Apgar permet d’évaluer l’état de santé du bébé.
  • Après l’expulsion, la sage-femme ou le conjoint coupe le cordon ombilical.
  • Dans les 2 heures suivant la naissance, selon la maternité où vous accouchez et vos souhaits, le nouveau-né est pesé, mesuré et habillé.
  • De la vitamine K est administrée pour éviter tout problème de coagulation, ainsi qu’un collyre ophtalmique pour prévenir des conjonctivites.
  • Un pédiatre examine le bébé afin de déceler une éventuelle anomalie.
Différents tests seront pratiqués au cours des jours suivants afin de dépister :
  • Des maladies telles que la mucoviscidose ;
  • La luxation de la hanche, facilement corrigée quand elle est détectée dès la naissance ;
  • Une surdité congénitale, qui concerne 0,5 à 1,3 pour mille nouveau-nés.

Comment s’occuper de son bébé pendant les premiers jours ?

Un nouveau-né dort en moyenne 16 heures par jour, mais ce temps de sommeil est fractionné. Lors de ses réveils, différents soins doivent lui être apportés :

  • Que ce soit au sein ou au biberon, un nouveau-né doit être nourri en moyenne toutes les trois heures.
  • Sa couche doit être changée régulièrement
  • Il n’est pas obligatoire de baigner un bébé chaque jour. Mais il faut veiller à garder propres son visage, ses mains, ses fesses et son cordon ombilical.
  • Un bébé a besoin d’attention et de contact, en passant du temps dans les bras des adultes qui prennent soin de lui.

Pour en savoir plus…