Il est recommandé aux femmes enceintes de s’inscrire dans la maternité de leur choix bien avant la naissance de leur enfant. Il est bien sûr possible d’accoucher à tout moment dans n’importe quelle maternité, mais la prise en charge administrative et médicale est plus rapide, plus sereine et plus adaptée si les démarches d’inscription ont été réalisées au préalable.

Quand faut-il s’inscrire à la maternité ?

Le moment de l’inscription varie selon la maternité où vous envisagez d’accoucher :

  • Dans la plupart des maternités, il se situe à partir de la déclaration de la grossesse par le médecin (avant la fin du 3e mois de grossesse) et jusqu’au 5e mois de grossesse.
  • Mais à Paris et dans les grandes villes, il est nécessaire de faire la démarche au plus tôt, soit dès le premier test de grossesse positif. Les maternités y sont en effet surchargées.

Dans tous les cas, une visite du site internet de la maternité choisie ou un contact téléphonique dès le projet de grossesse permettront d’obtenir le bon renseignement.

À noter : le suivi de la grossesse peut être effectué par un médecin ou une sage-femme en dehors de la maternité jusqu’au 8e mois, ce qui ne dispense pas d’une inscription au plus tôt à la maternité.

Inscription à la maternité : comment faire ?

Plusieurs voies sont possibles pour l’inscription à la maternité. Celle-ci peut se faire :

  • par téléphone, en contactant l’hôpital ou la clinique ;
  • en ligne, en remplissant un formulaire accessible sur le site de l’hôpital ou de la clinique ;
  • par mail, à l’adresse indiquée sur le site de l’hôpital ou de la clinique ;
  • à l’accueil de la maternité.

Quels papiers fournir pour l’inscription à la maternité ?

Pour l’inscription administrative à la maternité, il est généralement demandé de fournir :

  • une pièce d’identité (carte d’identité ou passeport) ;
  • sa carte vitale ;
  • son attestation de sécurité sociale, ou Puma (protection universelle maladie) ou AME (aide médicale de l’État) ;
  • son attestation de mutuelle ;
  • son livret de famille ou certificat de mariage, le cas échéant.

Pour assurer la continuité du suivi médical de la grossesse, si celui-ci a été entamé, les documents suivants, constituants votre dossier de grossesse, devront être transmis à la maternité :

  • les échographies déjà pratiquées et leur compte-rendu ;
  • les résultats des examens de laboratoire (toxoplasmose, rubéole, groupe sanguin, protéinurie, HIV, etc.) ;
  • les pages du carnet de vaccination de la mère.

Article révisé et validé par Jasmine Caillibotte, sage femme Diplômée d’Etat

ESPACE ANNONCEUR