Dans les premiers jours de sa vie, il arrive qu’un bébé de sexe féminin puisse perdre quelques gouttes de sang. On appelle cela les règles du nourrisson. Pourquoi ces règles, quelle en est la cause et comment faire face à la situation ?

Tout savoir sur les règles du nourrisson

Définition

Les règles du nourrisson ou métrorragies interviennent en général chez le nouveau-né bébé fille quelques jours après l’accouchement de la femme. Ces gouttes de sang sont représentatives de la sécrétion d’hormones sexuelles chez votre fille. En effet, on assiste alors à un premier épisode de ce que sera la puberté, avant que cela ne reste en éveil jusqu’à l’adolescence de votre enfant. Cependant, ne vous inquiétez pas, les petites règles bébé ne sont en rien douloureuses. De plus, elles disparaissent généralement sous quelques jours.

Les hormones en cause

Lors de la grossesse, votre fœtus est immergé dans le liquide amniotique. Votre bébé perd une grande partie de son poids pendant les premiers jours : principalement de l’eau. Une partie de cette eau va cibler les zones génitales du bébé, sous l’influence des hormones de la mère. On appelle cela la crise génitale. Ce phénomène physiologique, qui est courant, se traduit par un œdème chez le bébé garçon, et des pertes blanches ou gonflement des vulves en plus des règles du nourrisson chez la petite fille.

Chez cette dernière, c’est la chute brutale des hormones qui entraîne le phénomène d’hémorragie. Son utérus, encore en formation, commence à développer de l’endomètre et des traces de sang apparaissent. Les enfants peuvent également parfois présenter une légère poussée d’acné mais cela disparaît en général sous 1 semaine.

Quels sont les symptômes des règles du nourrisson et faut-il s’en inquiéter ?

Les symptômes en détail

Tout d’abord, la présence de sang dans la couche n’est valable que pour les petites filles. Vous pouvez alors observer des pertes de sang chez votre bébé. Quand ? Ces règles apparaissent aux alentours du 3ème jour après la naissance et peuvent durer jusqu’à 1 mois ou 6 semaines. Sachez toutefois que ce phénomène n’est pas systématique. Parfois, la quantité de sang est tellement infime que vous ne vous en apercevez pas immédiatement. Dans d’autres cas, la chute des hormones s’est réalisée progressivement et ne provoque pas alors la présence de sang.

Faut-il s’inquiéter ?

Les règles du nourrisson illustrent un épisode tout à fait normal de la jeune vie d’un bébé fille. Attention à ne pas confondre ces règles du nouveau-né avec ce que l’on appelle les cristaux de nitrate. En effet, ces derniers, de couleur rose, peuvent être présents dans les urines des bébés suite à la perte du surplus d’eau.

Si toutefois le phénomène des règles de votre bébé fille perdure jusqu’à 2 mois ou 3 mois, n’hésitez pas à consulter votre médecin. Ce dernier pourra alors vérifier que le saignement n’est pas lié à une autre cause, s’il est situé dans l’urine ou dans les selles par exemple. Il pourra également vous prescrire des examens supplémentaires si besoin. De votre côté, pensez bien à prendre soin de son hygiène intime avec un produit doux adapté et non irritant pour sa peau encore fragile.

Sources

Pas à pas en pédiatrie
https://pap-pediatrie.fr/gyneco-obstetrique/hemorragie-genitale-de-la-petite-fille

Pédiatre-online
http://www.pediatre-online.fr/nouveau-ne/minute-pediatre-regles-nourrisson-cest-quoi/

ESPACE ANNONCEUR