Lorsque votre bébé vient au monde, votre rythme de sommeil est totalement perturbé. En effet, les bébés font rarement leurs nuits au début. Ils se réveillent fréquemment puis se rendorment à intervalles plus ou moins réguliers. Laissez-vous guider pour en apprendre plus sur l’évolution du sommeil de votre nouveau-né en fonction de son âge. Vous pourriez ainsi mieux appréhender cet instant.

Les caractéristiques du sommeil de votre enfant selon son évolution personnelle

Les premières semaines après la naissance de votre bébé, vous risquez d’avoir un sommeil agité. Son propre rythme se met petit à petit en place. Cette étape peut prendre un certain temps et cela peut agir directement sur votre nombre d’heures personnelles de sommeil par nuit. Au départ, il ne différencie pas le jour de la nuit. C’est seulement à partir de 12 mois que le rythme entre jour et nuit est parfaitement installé, en principe. Il est primordial pour les parents de bien comprendre le sommeil de leur bébé mois par mois, afin de dédramatiser la situation mais aussi pour mieux dormir.

Le cycle de sommeil du bébé

Voyons désormais plus en détails cette évolution du sommeil du bébé séparée en phases bien distinctes.

Entre 0 et 3 moisSommeil bébé

Au début de sa vie, lorsqu’il a 1 ou 2 semaines, votre bébé peut dormir jusqu’à 17 à 20h par jour. Les cycles sont d’environ 50 minutes. Si vous avez de la chance, lorsqu’il a 15 jours, plusieurs cycles se succèdent. Votre enfant dort alors pendant 3 à 4 heures à la suite. Ce qui le réveille lorsqu’il a 1 mois, c’est en principe la faim, son sommeil reste très léger. A l’âge de 2 mois, le bébé ne fait pas encore de différence entre jour et nuit. Le sommeil du bébé comprend alors “une phase agitée” où le bébé bouge et se manifeste oralement. Il ouvre parfois les yeux et présente une respiration irrégulière. On retrouve également “une phase de sommeil calme”. Dans ce cas, il ne bouge pas et est parfaitement détendu, avec une respiration calme. C’est pendant cette période que le temps de sommeil se met progressivement en place ainsi que l’horloge biologique de votre petit.

Entre 3 et 6 mois

De 3 mois à 4 mois,  le sommeil dit “calme” se sépare en deux phases.  Une première phase où le bébé est détendu mais il fait attention aux bruits extérieurs. Une deuxième phase où il rentre dans un sommeil profond en ne faisant plus attention au reste. C’est vers 5 mois que le rythme de sommeil de votre enfant va se régler petit à petit. Il peut alors dormir jusqu’à 6 heures d’affilée sans montrer des signes de faim.

Entre 6 mois et 1 an

Dès 6 mois, la moyenne d’heures de sommeil par nuit varie entre 8h et 12h. A partir de 7 et 8 mois par contre, l’angoisse de la séparation quand vous partez au travail et que vous le laissez chez la nourrice peut causer certains troubles à votre enfant pour trouver un sommeil serein. Pendant cette période, entre l’âge de 9 mois et de 10 mois, quand le sommeil de votre bébé est perturbé, prenez le temps de le rassurer par des mots ou des gestes. Vers l’âge de 11 mois, la durée du temps de sommeil commence à se stabiliser.

Entre 12 mois et 18 mois

Entre l’âge de 14 mois et 15 mois, les enfants en bas âge ont pour habitude de faire une ou plusieurs siestes pendant la journée. On peut noter quelques troubles du sommeil vers 16 mois. Il peut s’agir de sursauts pendant la nuit, après lesquels il peut être difficile pour votre enfant de se ré-endormir par lui-même. Le cycle de sommeil de votre bébé va s’allonger au fil du temps et des mois qui passent pour se stabiliser vers l’âge de 3 ans.

Les troubles du sommeil chez le nourrisson

D’un enfant à l’autre, si celui-ci est allaité ou non, le nombre d’heures de sommeil peut varier au fur et à mesure des mois et des années. Il existe des solutions pour détecter les troubles du sommeil et y faire face. Nous vous donnons dès maintenant quelques pistes.

Quels sont les principaux troubles du sommeil et comment les détecter ?

Les troubles du sommeil peuvent par exemple se traduire par des insomnies où l’enfant se met à pleurer, devient agressif ou au contraire très silencieux. Ce phénomène peut venir de son environnement (l’alimentation, le bruit environnant, les disputes, une ambiance lourde…) ou des angoisses que vous lui transmettez. C’est pourquoi vous devez être présent pour rassurer en permanence votre bébé. L’éducation peut également être mise en question si vous ne fixez pas des règles et limites dès le départ. Afin de détecter si votre enfant est victime de certains troubles du sommeil, il faut vérifier si :

  • Ses insomnies sont fréquentes,
  • Elles durent plus de 20 minutes,
  • Ses troubles requièrent la présence des parents pour les calmer,
  • Ils durent depuis plus de 3 mois.

Dans tous les cas, soyez attentif à ces troubles et n’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour mieux les comprendre, connaître les causes et les résoudre pour que votre bébé et vous retrouviez un sommeil apaisé.

Recommandations pour assurer un parfait sommeil à votre enfant

Il existe quelques recommandations à connaître pour favoriser le sommeil de votre bébé. Vous pouvez également vous aider en complément avec des livres de sommeil pour les bébés. Tout d’abord, commencez par respecter son rythme de sommeil et ne le réveillez surtout pas. Ensuite, la position de sommeil du bébé est primordiale alors laissez-le trouver celle qui lui convient pour qu’il se sente aussi bien et en sécurité que dans le ventre de sa mère. N’hésitez pas néanmoins à le placer sur le dos afin d’éviter tout risque de mort subite du nourrisson. Il est ensuite important de lui créer un espace à lui avec une température idéale et des objets familiers, pour qu’il se sente en sécurité et que cela favorise l’endormissement. Si le sommeil est compliqué à trouver, vous pouvez utilisez des méthodes d’homéopathie comme les fleurs de bach. Ce sont des essences florales qui vont directement agir sur l’émotionnel en stimulant les émotions positives au moment du coucher. N’hésitez pas également à bercer votre enfant, lui chanter une berceuse ou lui donner un doudou pour qu’il puisse s’endormir sans l’aide des ses parents. Il est conseillé également d’établir un rituel du coucher dès l’âge de 11 mois afin de préparer au mieux votre enfant au moment du sommeil.

Tableau récapitulatif

Pour résumer, voici un tableau récapitulatif par âge avec les informations principales à retenir:

Age Caractéristiques Conseils
De 0 à 3 mois -17 à 20h de sommeil par jour

-Sommeil léger

-Pas de différence entre le jour et la nuit

-Phase agitée: le bébé bouge et s’énerve

-Phase calme: le bébé est détendu et immobile

  • Ne réveillez pas votre bébé
  • Aidez le à trouver une position de sommeil idéale qui lui rappelle la sécurité du ventre de sa mère
  • Placez-le sur le dos
De 3 mois à 6 mois -Séparation du “sommeil calme” en deux phases: une phase où il dort complètement et une phase où il reste attentif à l’extérieur

– Le cycle du sommeil commence à se régler avec 6h de sommeil à la suite

-Créez un espace de nuit séparé pour votre bébé avec des objets et une atmosphère familière et rassurante

-Bercez-le, chantez une berceuse pour le calmer au moment du sommeil

De 6 mois à 12 mois -8 à 12h de sommeil par jour

-Début de l’angoisse de la séparation

– Rassurez votre bébé et soyez présent pour lui avec des câlins, des paroles

-Donnez-lui un doudou pour qu’il puisse s’endormir seul sans votre aide

De 12 mois à 18 mois -1 à 2 siestes dans la journée

-Troubles du sommeil

-Allongement et stabilisation du cycle du sommeil

-Utilisez des méthodes d’homéopathie si nécessaire pour favoriser l’endormissement

-Etablissez un rituel pour l’aider à mieux s’endormir (toujours faire les mêmes gestes pour le rassurer) et éteignez la lumière

 

Et pour en savoir plus, téléchargez et découvrez :
« 6 méthodes bienveillantes issues de la recherche pour des nuits paisibles et sans pleurs »
sur sommeilbebe.com

Source : 

Société Française de Recherche et de Médecine du Sommeil
http://sommeil.univ-lyon1.fr