Les poussées dentaires sont souvent redoutées par les parents. Elles se manifestent en général par un sommeil déréglé, des larmes et de la fièvre. Nous allons ici étudier la question en profondeur et apporter quelques éléments de réponses pour que vous puissiez mieux appréhender la situation et soulager efficacement votre bébé.

La poussée dentaire, qu’est-ce-que c’est ?

La poussée dentaire, définition

Si votre bébé est difficile, pleure souvent et/ou qu’il présente des signes de fièvre, il est fort probable que ce soit des signes d’une poussée dentaire. Cette dernière intervient globalement vers l’âge de 6 mois. Il n’y a cependant pas à s’inquiéter si les dents ne sont pas sorties au bout d’un an. Il suffit alors d’aller voir un pédiatre afin de s’assurer que tout soit bien en ordre.

L’apparition des dents

Poussée dentaire bébéSi l’âge d’apparition des dents est plus ou moins variable, l’ordre dans lequel elles apparaissent reste plus ou moins fixe 

  • Les incisives du bas puis du haut (entre 6 et 12 mois)
  • Les incisives latérales (entre 9 et 13 mois)
  • Les premières molaires (entre 13 et 19 mois)
  • Les canines (entre 16 et 22 mois)
  • Les deuxièmes molaires pour finir (entre 25 et 33 mois)

En général, à 3 ans, l’enfant possède ses 20 dents primaires.

Les symptômes

Si pour certains enfants, l’apparition des premières dents passe presque inaperçue, pour d’autres cela peut s’avérer être une grande source d’inconfort et de douleurs. Lors d’une poussée dentaire, les symptômes sur votre enfant vont être divers. Cela peut se caractériser par

  • Fièvre
  • Diarrhée
  • Gonflement des gencives
  • Perte d’appétit
  • Salivation abondante
  • Une envie soudaine de mordiller
  • Erythème fessier (les fesses du bébé sont alors irritées)

Le phénomène des “dents noires”

Appelé également tartre juvénile, ce symptôme se manifeste à cause d’une bactérie se développant en cas d’éruption dentaire. Pour y remédier, le plus simple reste le polissage ou un nettoyage chez le dentiste.

Les remèdes aux poussées dentaires

Que faire dans cette situation?  

Malheureusement, à part attendre que la douleur passe d’elle-même et s’estompe petit à petit, il n’existe pas de remède miracle pour remédier à cette poussée. Cependant, il existe des accessoires comme l’anneau, la sucette de dentition ou encore le baume gingival qui permettront de soulager au mieux le bébé.

Le massage

Le massage de la mâchoire et du pied peut également être source de soulagement pour le nourrisson étant donné que le pied est le point de convergence des nerfs du corps.

Le fait de lui frotter les gencives avec une lingette (ou débarbouillette) imbibée d’eau lui fera aussi du bien.

L’homéopathie

L’homéopathie est une autre alternative pour lutter contre les poussées dentaires de votre bébé et les apaiser. Dans cette méthode, il y a le choix entre les granules à faire fondre dans un biberon d’eau ou bien les unidoses buvables. Si malgré l’homéopathie, les symptômes perdurent ou s’aggravent, il est conseillé de consulter un médecin pour avoir un avis médical.

Les accessoires à éviter

Il est préférable d’éviter les anneaux en PVC ou encore ceux qui renferment du liquide.  Le collier de noisetier est quant à lui déconseillé par le corps médical étant donné que le bébé risque l’étouffement si les billes se détachent. Les morceaux de fruits ou légumes crus sont quant à eux à bannir avant l’âge de 2 ans. Pour ce qui est des biscuits de dentition, ils contiennent trop de sucre et peuvent causer des éventuelles futures caries.

 

Sources :

Société Suisse de Pédiatrie
http://swiss-paediatrics.org/sites/default/files/paediatrica/vol21/n1/pdf/14-20.pdf , https://www.ameli.fr/rhone/assure/sante/themes/poussees-dentaires/comprendre-poussees-dentaires

 

ESPACE ANNONCEUR