Les pleurs du bébé sont souvent source d’angoisse et d’inquiétude pour les jeunes parents. Pourtant, dans la plupart des cas, il s’agit simplement d’une manière pour lui d’exprimer oralement ses besoins primaires puisque c’est la seule façon qu’il a de communiquer avec vous.  Nous allons décrypter ici ce phénomène quotidien et vous enlever un bon nombre d’idées reçues sur le sujet. Découvrez dans cet article pourquoi bébé pleure.

Les pleurs de votre enfant

Les recherches sur le sujet

Il faut compter environ 2h par jour de crise de larmes pour un bébé. Même si cela peut effrayer, c’est tout à fait normal et il n’y a pas lieu de s’inquiéter plus que ça. Un quart des nourrissons pleurerait plus de 3h dans une seule journée. Les recherches effectuées sur ce sujet prouvent que c’est pendant la période des trois premiers mois que votre nourrisson va être le plus actif à ce niveau là. Le moment où il pleure le plus va se situer entre sa 6ème et 8ème semaine. Cela va s’estomper progessivement jusqu’à ses 3 mois. Il faut savoir que ses pleurs sont tout à fait normaux et que cela n’a absolument rien à voir avec le fait d’être un bon parent ou non. Le plus important est que votre présence continue de le rassurer à tout moment.

Les causes des larmesbébé pleurs

Qu’est-ce-que votre bébé essaie de vous dire en pleurant ? La plupart du temps, cela sert pour lui à :

  • Montrer qu’il a faim ou au contraire ne veut plus manger
  • Exprimer qu’il s’ennuie car il n’est plus le centre de votre attention
  • Faire comprendre qu’il fait des coliques
  • Partager une certaine douleur ou tout simplement de la fatigue

Cela marque souvent le fait qu’un événement extérieur le dérange. Il a peut être par exemple trop chaud ou trop froid ou sa couche est pleine et il ne sent pas à l’aise. Lorsqu’il pleure seul dans son lit, votre enfant a peut être tout simplement besoin d’être rassuré. A partir de l’âge de 8 mois, cela peut marquer leur peur des inconnus et du fait que ses parents disparaissent de son champ de vision. Selon certaines études, l’urgence dans laquelle se trouve votre enfant serait égale à l’intensité du cri qu’il produit pour vous prévenir que quelque chose ne se déroule pas normalement.

Que faire pour calmer votre enfant ?

Quelques gestes simples à effectuer

La première chose à faire est de rester calme même si les pleurs ont tendance à vous inquiéter. En effet, le fait de crier ou parler fort aura tendance à augmenter le phénomène. Essayez donc de communiquer avec lui de manière douce et rassurante pour ne pas lui faire peur, le tout dans une ambiance calme, voir tamisée. Vous pouvez également le prendre dans vos bras : le contact humain renforcera son sentiment de sécurité. N’hésitez pas à le masser ou lui donner un bain pour le détendre. Vous pouvez également lui chanter une berceuse afin de vous détendre tous les deux. Enfin, si vous donnez le sein à votre enfant, cela aura souvent tendance à le calmer immédiatement s’il a faim.

La consultation chez le spécialiste

Dans les cas suivants, nous vous recommandons de consulter votre médecin ou pédiatre :

  • Votre enfant se conduit d’une manière inhabituelle
  • Il a de la fièvre ou il vomit
  • Votre bébé pleure suite à une chute
  • Le phénomène de pleurs continue de façon importante même après trois mois

Vous pourrez ainsi vous rassurer avec l’avis d’un spécialiste et obtenir des conseils ou un traitement adapté à la situation.

Article révisé et validé par Jasmine Caillibotte, sage femme Diplômée d’Etat

Sources : 

Pédiatre-online :  conçu et piloté par des pédiatres
http://www.pediatre-online.fr/nouveau-ne/technique-extraordinaire-calmer-immediatement-bebe-pleure/

ESPACE ANNONCEUR