Que sont le diaphragme et la cape cervicale ?

Le diaphragme et la cape cervicale sont deux moyens de contraception locaux avec un fonctionnement similaire.

Définition du diaphragme et de la cape cervicale

Le diaphragme et la cape cervicale sont deux contraceptifs qui se placent dans le vagin afin de stopper le passage des spermatozoïdes dans l’utérus. Avant de les insérer dans le vagin, on leur applique un spermicide. Leur différence est leur forme. Le diaphragme contraceptif est une coupelle alors que la cape est un dôme. L’un comme l’autre est réutilisable plusieurs fois à condition que les règles d’hygiène et d’entretien soient respectées. Leur durée de vie est en moyenne de 2 ans.

Composition du diaphragme et de la cape cervicale

Le diaphragme est une membrane souple en latex ou silicone tandis que la cape cervicale est une membrane fine en silicone, ce qui n’enlève pas les sensations lors du rapport sexuel. Il est à noter que le diaphragme et la cape cervicale existent en plusieurs tailles, pour lesquelles la mesure du fond du vagin est nécessaire. Il existe également un diaphragme à taille unique, la marque Caya.

  • Mode de contraception : contraception locale
  • Fiabilité : Pour le diaphragme, s’il est utilisé correctement et systématiquement avec un spermicide, son taux d’efficacité est de 94 %. Dans la pratique; en comptant les erreurs de manipulation, il est de 88 %. Quant à la cape cervicale, on distingue les femmes nullipares des femmes ayant déjà eu une grossesse. Pour les premières, le taux d’efficacité théorique est 91 %, en pratique 84 %. Pour les secondes, le taux d’efficacité théorique est 74 %, en pratique 68 %.                                                
  • Renouvellement : à chaque rapport sexuel (mais est réutilisable)
  • Protège des MST : non
  • Pourcentage d’utilisation : Selon l’enquête Fécond de 2013, 9,5 % des femmes de 15 à 49 ans utilisent les méthodes locales telles que le diaphragme et la cape cervicale. Ce taux englobe également le retrait et l’abstinence périodique.

Mode d’action du diaphragme et de la cape cervicale

La cape cervicale ou le diaphragme se placent dans le vagin avant le rapport sexuel.

Leur fonctionnement

Les deux contraceptifs locaux sont surtout efficaces lorsqu’ils sont associés à un spermicide. Ce dernier se présente soit sous la forme d’un gel/crème, soit d’un ovule et a pour mission de détruire les spermatozoïdes. Pour la cape cervicale et le diaphragme, on les enduira d’un gel. Ils seront ensuite positionnés devant le col de l’utérus et ont pour rôle de bloquer le passage des spermatozoïdes. Le spermicide est une double protection.

Quels sont les risques, effets secondaires ?Cape cervicale

Étant donné que ces méthodes de contraception sont non hormonales, vous n’avez pas les inconvénients de leurs effets secondaires.

Le diaphragme en latex n’est pas recommandé aux femmes et hommes allergiques à cette matière. Il faudra choisir soit le diaphragme en silicone soit la cape cervicale.

La cape cervicale épouse la forme du col de l’utérus. Elle peut être moins efficace pour les femmes ayant déjà eu des grossesses, car leur col s’est modifié et la cape ne couvrira pas correctement la partie concernée. Le risque est que les spermatozoïdes puissent passer. Dans ce type de situation, elles opteront plutôt pour le diaphragme.

Par ailleurs, ces deux dispositifs sont associés à un spermicide. Selon le produit utilisé, certaines femmes peuvent développer une allergie. N’hésitez pas à demander conseil à un médecin avant de l’appliquer, notamment si vous êtes allergique à certains composants.

Avantages et inconvénients

Avantages

  • la cape cervicale et le diaphragme peuvent être insérés à l’avance ;
  • ils sont réutilisables donc peu coûteux ;
  • ils conviennent aux femmes ne souhaitant pas une contraception hormonale ;
  • ils ne sont pas un frein aux envies de grossesse.

Inconvénients

  • il existe plusieurs tailles et il est important de prendre un modèle adapté ;
  • la cape cervicale n’est pas remboursée par la Sécurité sociale ;
  • il est recommandé d’accompagner le dispositif d’un spermicide qui n’est pas remboursé ;
  • les 2 méthodes s’insèrent à chaque rapport sexuel ;
  • leur manipulation peut être un frein chez certaines femmes.

Comment poser le diaphragme et la cape cervicale ?

La pose du diaphragme et de la cape cervicale s’opère de la même façon. Vous insérerez l’un ou l’autre juste avant le rapport sexuel ou 2 heures maximum avant. Le diaphragme est une membrane souple malléable qui possède des petits picots pour une meilleure insertion et généralement une petite flèche précise le sens.

Le dispositif est contenu dans une boite. Avant la première utilisation, il est conseillé de le nettoyer avec un savon neutre et de l’eau. De même, il est conseillé de se laver les mains avant de le manipuler. Avant de l’insérer, le dispositif doit être recouvert d’un gel contraceptif tel qu’un spermicide. Toute la surface doit être recouverte sans oublier les bords.

Installez-vous dans une position confortable (assise, couchée, debout avec la jambe en équerre, accroupie…). Prenez d’une main le contraceptif en le pliant et avec la main libre, écartez les lèvres pour l’insérer dans le vagin. Vous devez le pousser le long de la paroi du vagin jusqu’à ce qu’il atteigne le col de l’utérus. Une fois en place, il doit le recouvrir. Avant son utilisation, vérifiez qu’il soit bien installé et s’il bouge, n’hésitez pas à la remettre. Si vous avez plusieurs rapports sexuels à la suite, il faudra veiller à ce que le contraceptif local reste en place et remettre régulièrement la crème spermicide.

Un lubrifiant peut être appliqué, mais uniquement à base d’eau.

Il faut noter que si vous utilisez un dispositif avec une taille adaptée, celle-ci doit être revue en cas de perte ou de prise de poids ou après une grossesse ou une fausse couche.

Que faire en cas de glissement ?

Soit lors de la pose soit lors du rapport, le diaphragme et la cape cervicale peuvent bouger. Si vous le constatez, remettez-le en place. Lorsque vous le repositionnez, une nouvelle application de spermicide sera nécessaire. Si malgré tout, il continue à bouger, c’est peut-être que la taille n’est pas adaptée. Utilisez en attendant un autre moyen de contraception local comme un préservatif. Parlez-en à votre médecin afin de changer le modèle ou le moyen de contraception.

Par ailleurs, pour pallier ce type d’incident, une solution est d’avoir une pilule du lendemain chez soi. Sachez que vous pouvez l’obtenir avec ou sans ordonnance en pharmacie. Selon le contraceptif d’urgence, vous pouvez le prendre pendant un délai maximum de 3 à 5 jours après le rapport sexuel.

Comment retirer le diaphragme et la cape cervicale ?

Vous devez attendre 8 heures avant d’enlever le diaphragme ou la cape cervicale. Le délai maximum est de 24 heures. Le dispositif comporte généralement une petite encoche ou une anse pour pouvoir le décoller et l’extraire facilement du vagin.

Une fois retirés, le diaphragme contraceptif et la cape cervicale doivent être nettoyés avec soin, avec de l’eau et du savon neutre. Les deux modes de contraception seront séchés à l’air libre, en prenant soin de ne pas les exposer au soleil. Ils sont vendus avec une boite qui permet de les protéger des microbes extérieurs. Bien entretenus, ils peuvent durer 2 ans, mais c’est le médecin ou gynécologue qui vous précisera le renouvellement. Avant chaque utilisation, vérifiez toujours si la cape cervicale ou le diaphragme n’a pas de trou. Une façon de le tester est de faire couler de l’eau.

Qui peut les utiliser ?

La cape cervicale et le diaphragme sont conseillés pour les femmes n’ayant pas peur des manipulations vaginales. Non seulement ils doivent être insérés dans le vagin, mais plusieurs contrôles sont souvent nécessaires. C’est pour cette raison qu’ils ne sont pas recommandés chez les jeunes femmes qui débutent leur sexualité et qui n’ont pas encore bien connaissance de leur corps. Toutefois, ils ne sont pas contre-indiqués et elles peuvent l’utiliser.

Ces modes de contraception mécanique sont déconseillés dans les cas suivants :

  • les femmes pour lesquelles une grossesse entraîne des risques graves (problèmes cardiaques…), car les dispositifs ne protègent pas assez.
  • les femmes ayant des infections urinaires à répétition.
  • les femmes ayant une descente d’organes (prolapsus).
  • pour les femmes ayant plusieurs enfants, la cape cervicale est déconseillée.

Peut-on utiliser le diaphragme et la cape cervicale après un accouchement ?

Le diaphragme et la cape cervicale peuvent être utilisés après un accouchement. Il faut attendre un délai de 6 semaines avant son application. Ils pourront être insérés avec un spermicide.

Peut-on les utiliser après une fausse couche ?

Après une fausse couche, il est conseillé d’éviter les relations sexuelles pendant 2 semaines. Si c’est une fausse couche tardive, il est recommandé de privilégier un autre moyen de contraception (préservatif) durant le 1er cycle.

Peut-on les utiliser après un avortement ?

La cape cervicale et le diaphragme peuvent s’utiliser après une interruption de grossesse (IVG), cependant la Haute Autorité de Santé recommande de ne pas employer une contraception qui nécessite une manipulation vaginale pendant le 1er cycle qui suit.

Peut-on utiliser le diaphragme et la cape cervicale pendant l’allaitement ?

Ce sont deux contraceptifs sans hormones et locaux, par conséquent ils n’interagissent pas avec le lait maternel. En revanche, ils sont associés à un spermicide. Renseignez-vous auprès de votre médecin ou à la pharmacie pour savoir si le produit est compatible avec un allaitement.

Comment se procurer le diaphragme et la cape cervicale ?

  • Sur ordonnance : la cape cervicale et le diaphragme se délivrent uniquement sur ordonnance. Le médecin, le gynécologue et la sage-femme peuvent les prescrire. Quant au spermicide, vous n’avez pas besoin d’ordonnance.
  • Remboursement : le diaphragme est remboursé par la Sécurité sociale sur la base de 3,14 €. La cape cervicale n’est pas remboursée.
  • Remboursement mutuelle : la mutuelle rembourse la partie non prise en charge par l’assurance maladie, selon les garanties, si le dispositif est remboursé par celle-ci. Certains organismes complémentaires peuvent également proposer des forfaits de remboursement pour des modes de contraception non remboursés.
  • Prix : le prix du diaphragme en latex est 33 €, en silicone, 42 €. Celui de la cape cervicale est environ 60 €. Il faut ajouter le spermicide, non remboursé, dont le coût varie entre 7 € et 19 €.
  • Où l’acheter : ces deux contraceptifs locaux sont délivrés en pharmacie, mais vous les trouvez également dans les centres de planification et d’éducation familiale. Le spermicide s’achète également en pharmacie.

Quand faut-il consulter ?

Pour la prescription, il vous faut consulter un médecin, une sage-femme ou un gynécologue et ensuite un suivi sera effectué. Le praticien peut également vous expliquer comment le mettre. De même, si vous constatez une allergie, une inefficacité ou une absence de vos règles, n’hésitez pas à contacter votre médecin.

Sources :

Haute Autorité de santé
https://www.has-sante.fr/jcms/c_1753312/fr/contraception-chez-la-femme-apres-une-interruption-volontaire-de-grossesse-ivg

Institut National d’études démographiques
https://www.ined.fr/fichier/s_rubrique/19893/population.societes.2014.511.crise.pilule.fr.pdf

ESPACE ANNONCEUR