Calendrier : La 42ème semaine d’aménorrhée (42 SA) équivaut à 40 semaines de grossesse. Vous avez dépassé le 9ème mois de grossesse.

Bienvenue dans votre 40ème semaine de grossesse.

Votre bébé à 40 semaines de grossesse  La maman à 40 semaines de grossesse  /  To do liste

À partir de 40 semaines de grossesse, vous avez dépassé le terme de votre grossesse. Ne soyez pas inquiète, cela peut arriver sans qu’il y ait d’incidence. Cela concerne notamment les grossesses primipares. Le seul bémol est que vous irez à la maternité toutes les 48 heures, voire tous les jours pour un suivi.

Votre bébé à 40 semaines de grossesse (42 SA)

À 40 semaines de grossesse, le fœtus n’a qu’une envie, c’est de sortir. Son développement est terminé, en revanche il continue de grossir et de grandir. En moyenne son poids est compris entre  3.2 et 3.5 kg et il mesure 50 à 52 cm. Ce sont des mesures moyennes, il peut arriver qu’un bébé naisse après le terme avec un poids inférieur et être en bonne santé.

Taille et poids du bébé à 42 semaines d’aménorrhéeCitrouille

  • Taille fœtus à 42 SA : 50-52 cm
  • Bébé est aussi gros qu’une citrouille
  • Poids fœtus à 42 SA : 3.3-3.5 kg
  • Vue : il voit les différentes variations de couleur
  • Ouïe : il entend les bruits extérieurs
  • Mouvements du bébé : au minimum 10 mouvements

Développement et comportement du bébé à 40 semaines de grossesse (42 SA)

  • Bébé est prêt pour sortir, tous ses organes fonctionnent. Il s’entraîne régulièrement à respirer.
  • Ses intestins sont remplis de méconium.
  • Sa peau est lisse, ses ongles continuent de pousser.
  • Le fœtus est désormais soit en position céphalique, soit en position de siège. Cette dernière n’implique pas forcément une césarienne. Le médecin peut procéder notamment à une manœuvre externe. Selon la situation, le bébé peut également naître par voie basse. Lorsque la dernière échographie a montré la nécessité d’un accouchement par césarienne, celui-ci est souvent programmé. À noter que certains bébés peuvent être en position transversale.
  • Comme bébé continue de grossir et de grandir, il est de plus en plus à l’étroit. Le terme est dépassé et le liquide amniotique peut diminuer. Le placenta n’a plus les propriétés attendues et ne nourrit plus forcément assez votre bébé. Votre médecin prendra en compte ces informations lors de votre suivi.

La maman à 40 semaines de grossesse (42 SA)

Vous êtes à 40 semaines de grossesse et avez désormais passé le terme. Il se peut que vous ne ressentiez aucun signe d’un futur accouchement. En attendant, continuez de prendre des forces en mangeant équilibré sans faire trop d’excès car votre bébé continue à grossir.

Vous êtes à 9 mois et une semaine de grossesse.

Prise de poids pendant ce mois : 2 à 2.5  kilos  Taille du ventre pendant ce mois : 32-34 cm

Les symptômes physiques et psychologiques de cette 40ème semaine de grossesse.

Vous avez dépassé le terme et toujours aucun signe de bébé à 40 semaines de grossesse. Vous êtes de plus en plus fatiguée, votre ventre devient pesant. L’impatience se fait ressentir. Il se peut que votre col soit déjà dilaté, mais pour certaines femmes enceintes, il peut être encore fermé. Si l’accouchement doit être déclenché, l’approche ne sera pas la même.

Symptômes physiques :

  • Une fatigue de plus en plus présente
  • La tête de bébé appuyant sur la vessie, des envies fréquentes d’uriner
  • Possibilité de douleurs au niveau du pubis
  • Mal au dos
  • Vous ressentez peut-être déjà des contractions douloureuses. Leur fréquence est à observer
  • Des pertes blanches plus importantes. Si elles sont malodorantes, n’hésitez pas à consulter. Elles sont peut-être également marron ou striées de sang, il s’agit peut-être du bouchon muqueux.
  • À la fin de votre grossesse, votre transit peut se modifier, il n’est pas rare d’avoir la diarrhée
  • En fin de grossesse, des nausées reviennent
  • Le poids du ventre étant plus important, les problèmes liés à la circulation sanguine s’amplifient : jambes lourdes, varices, hémorroïdes
  • Votre corps peut également gonfler à cause de la rétention d’eau

Symptômes psychologiques :

  • Le dépassement du terme peut vous angoisser
  • Vous pouvez avoir des insomnies : des difficultés à trouver une position pour dormir, des angoisses liées à l’accouchement

 

Prévention, traitements et astuces :

  • Si vous avez des nausées, fractionnez vos repas
  • Buvez suffisamment d’eau pour éviter toute infection
  • Hydratez votre corps pour lutter contre l’apparition des vergetures
  • Contre les jambes lourdes, appliquez une crème, passez un jet d’eau froide le soir sur vos jambes

 

Bien-être et prendre soin de soi durant cette 40ème semaine de grossesse.

Vous êtes désormais à 40 semaines de grossesse et avez dépassé le terme. Votre semaine sera ponctuée de visites à la maternité et de différents examens à effectuer.

  • Profitez de ces quelques jours pour vous reposer. Ces différents aller-retour à la maternité s’avèrent fatigants.
  • Parlez à votre bébé en lui communiquant notamment votre envie de le voir.
  • Si vous n’avez qu’une hâte, celle d’accoucher. Bouger en faisant notamment le ménage, faites l’amour…Ce qui peut déclencher naturellement l’accouchement.
  • Si vous ressentez des contractions douloureuses, appliquez la respiration apprise lors de vos séances de préparation à l’accouchement. Surtout, détendez-vous !
  • Selon la conclusion de vos visites régulières, l’équipe médicale peut décider de déclencher l’accouchement mais bébé peut encore venir naturellement. Si vous ressentez les premiers signes d’un accouchement imminent, c’est le bon moment pour partir à la maternité.
  • Arrivée à la maternité, vous serez prise en charge. Vous serez mise sous monitoring qui permet d’analyser l’activité cardiaque de votre bébé et les contractions. La dilatation de votre col sera également suivie. Le moment venu, l’anesthésiste vous posera la péridurale si vous le souhaitez. Il se passe plusieurs heures entre votre arrivée à la maternité et la délivrance.

Quand s’alarmer ?

À 40 semaines de grossesse, votre accouchement est imminent. Il faudra être à l’écoute de tous les signes.

  • Si votre poche des eaux est rompue, le bébé n’est plus protégé. Il faudra vous rendre à la maternité où l’équipe médicale décidera de déclencher l’accouchement.
  • Lorsque votre ventre durcit et vous avez des douleurs au ventre semblables à celles des règles, il s’agit sans doute de contractions. Ce sera le moment d’appliquer ce qui vous a été enseigné lors de vos séances de préparation à l’accouchement. Il est à noter que les douleurs peuvent être ressenties dans le bas du dos. Dès que leur fréquence est entre 5 et 10 minutes, c’est le moment de partir à la maternité.
  • Ayant dépassé le terme, vous allez devoir passer plusieurs visites de contrôle. Au cours de celles-ci, la sage-femme regardera la nature de votre col, prendra votre tension, mesurera la hauteur utérine. Vous serez également placée sous monitoring. D’autres examens sont également possibles comme l’échographie pour vérifier le volume du liquide amniotique et une amnioscopie, pour la couleur du liquide amniotique. S’il n’y a aucun problème, vous pourrez repartir chez vous, en revanche le fœtus peut être considéré en souffrance et le déclenchement sera entrepris.
  • Médicalement, il existe deux traitements pour le déclenchement des contractions. Si votre col est postérieur et fermé, on vous administrera un ovule ou un gel de prostaglandines et ensuite une perfusion d’ocytocine. En revanche, si le col est déjà souple voire ouvert, vous aurez directement la perfusion. Les contractions se déclenchent 30 minutes après. On vous aura également posé la péridurale si vous l’avez souhaitée.

To-do liste durant cette 40ème semaine de grossesse.

  • Pendant cette 40ème semaine de grossesse, vous vous rendrez souvent à la maternité, soit tous les jours, soit tous les deux jours. Selon les résultats des examens, il se peut qu’il vous garde. Soyez si possible accompagnée et ayez votre valise prête.
  • Une fois que votre bébé sera né, il y aura les différentes formalités pour la déclaration de naissance à effectuer (mairie, CAF, Sécurité sociale…).

Semaine 39 << Semaine 40 . 

Sources :

Ameli L’assurance Maladie
www.ameli.fr