La hernie ombilicale est un phénomène qui peut survenir lorsque votre enfant est encore très jeune. Comment reconnaître les symptômes et comment y faire face? Profitez de nos conseils pour mieux appréhender cette situation.

La hernie ombilicale chez le nourrisson

Définition

La hernie ombilicale se manifeste en général chez les nourrissons. De plus, on note que ce phénomène apparaît plus particulièrement chez les prématurés ou les bébés antillais (ou africains). C’est un problème qui reste assez fréquent. Cependant, il peut représenter une certaine source de stress et de préoccupations pour les parents. Cette hernie est souvent due à un défaut de fermeture de l’anneau ombilical. En effet, pour certains enfants, on retrouve un petit espace entre les deux muscles abdominaux. Voilà pourquoi le canal ombilical ne se referme pas correctement et qu’une sorte de renflement apparaît au niveau de la ceinture abdominale et de son nombril. Sachez toutefois qu’il s’agit de quelque chose de bénin et sans danger pour votre enfant ou sa santé. La hernie ombilicale est à dissocier de la hernie inguinale. Il est important de prendre davantage de précautions avec cette dernière.

Cause et symptômes

Les hernies ombilicales chez les bébés sont en général des malformations qui sont présentes dès la naissance. On parle alors de “hernie” car on peut voir apparaître une petite boule qui grossit vers la hanche ou le nombril du nourrisson. Quant aux symptômes, cette hernie se manifeste en général dans les premières semaines de la naissance, vers l’âge de 1 mois. Sachez que le bébé ne ressent aucune douleur particulière liée à cette hernie. Vous pouvez penser que votre bébé a mal si vous observez des pleurs. Cependant, cela est souvent plutôt du à une colique ou une constipation passagère. Ce n’est pas la peine de comprimer la hernie avec un bandage ou une pièce de monnaie comme on le faisait dans le temps. En effet, la boule va rentrer sur le coup mais ressortir juste après.

Quel traitement pour guérir la hernie ombilicale ?

En règle générale

En général, dans 80% des cas, la hernie ombilicale est sans danger et il n’est pas nécessaire d’opérer. La plupart du temps, il suffit de surveiller cette petite grosseur et de vérifier son évolution. Vous pouvez aussi la faire contrôler régulièrement chez un médecin. Lorsque votre enfant va commencer à marcher, ses abdominaux vont se renforcer de manière significative. La hernie va alors souvent disparaître naturellement d’elle-même dans les 18 premiers mois après la naissance.

Les cas particuliers

Si la hernie de votre bébé ne disparaît pas entre ses 3 à 5 ans, vous devez consulter un médecin pour obtenir des recommandations supplémentaires et déterminer si il faut pratiquer une intervention chirurgicale. Cette dernière est plutôt rare mais elle peut être effectuée si le trou de l’anneau ombilical de votre enfant est bien trop grand par rapport à la moyenne lorsqu’il dépasse l’âge de 3 ans. Cette opération dure une demi-heure et s’effectue sous anesthésie générale. Elle consiste à remettre le petit morceau d’intestin à sa place et à resserrer correctement les deux muscles. Après cela, le ventre de l’enfant retrouve immédiatement une apparence naturelle. Il y a des points de suture mais ils disparaissent d’eux-mêmes sans laisser la moindre cicatrice. L’enfant ne met quant à lui pas plus d’une semaine à récupérer de l’intervention.

Source : 

Bibliothèques universitaires de Lorraine
http://bu.univ-lorraine.fr/

ESPACE ANNONCEUR