Avoir les yeux vairons (ou pers), c’est avoir une différence de couleur entre les iris des deux yeux ou à l’intérieur de l’iris d’un œil. Le terme scientifique utilisé pour désigner cette particularité rare est l’hétérochromie. Pour mieux la comprendre, voyons d’abord ce qui détermine la couleur des yeux.

Comment la couleur des yeux est-elle déterminée ?

La couleur des yeux se transmet de manière héréditaire. Plusieurs gènes interviennent pour la déterminer. Elle dépend de la quantité et du type de pigments présents dans l’iris de l’œil.

Les principales couleurs sont le bleu, le vert et le brun, avec toutes les variations possibles.

Dans le cas des yeux vairons, on peut avoir par exemple un iris bleu, l’autre marron, ou du marron et du vert à l’intérieur du même iris.

À quel âge la couleur des yeux est-elle définitive ?

À la naissance, la couleur des yeux dépend de l’origine du bébé. Plus la peau est foncée, plus les yeux sont foncés :

  • Les bébés d’origine européenne ont généralement les yeux bleu foncé. Puis la couleur évolue et devient définitive entre 6 et 12 mois : elle peut alors varier du bleu au marron en passant par le vert.
  • Les bébés d’origine africaine ou asiatique ont généralement les yeux bruns dès la naissance.

Yeux vairons : explication

Différentes causes peuvent être à l’origine d’une hétérochromie.

Hétérochromie dès la naissance

La première cause possible de l’hétérochromie est génétique. L’enfant a alors les yeux vairons dès sa naissance. Dans certains cas, cette situation n’est associée à aucun trouble oculaire.

Mais parfois, cette particularité est causée par une maladie congénitale telle que :

  • la neurofibromatose, une maladie qui touche le système nerveux ;
  • le syndrome de Waardenburg, une maladie qui se caractérise par une surdité et une pigmentation anormale de la peau, des cheveux et de l’iris ;
  • le syndrome de Claude-Bernard-Horne congénital, qui atteint le système nerveux de l’œil ou de l’orbite.

Hétérochromie apparue au cours de la vie

L’hétérochromie peut aussi survenir après la naissance, à tout âge : l’iris de l’un des deux yeux change de couleur ou une nouvelle couleur apparaît sur certaines parties de l’iris de l’un ou des deux yeux. C’est le signe ou la conséquence de maladies ou de lésions parmi lesquelles on trouve :

  • le glaucome, dont le traitement par instillation de gouttes peut altérer la couleur de l’iris ;
  • l’uvéite, une inflammation de l’iris ;
  • l’hémorragie, un écoulement de sang dans l’œil ;
  • la tumeur oculaire, qui peut perturber la synthèse de la mélanine.

Sources :

Centre Ophtalmologique ICR
icrcat.com

ESPACE ANNONCEUR