La vaccination est en partie obligatoire en France : tous les enfants nés depuis le 1er janvier 2018 doivent être vaccinés contre 11 maladies, soit 8 de plus que précédemment. D’autres vaccins sont simplement recommandés. Voici ce qu’il faut retenir de la vaccination des enfants et des femmes enceintes.

Liste des vaccins obligatoires avant et après 2018

Pour les enfants nés avant le 1er janvier 2018, la vaccination est obligatoire contre 3 maladies :

  • la diphtérie,
  • le tétanos,
  • la poliomyélite.

Pour ceux qui sont nés après le 1er janvier 2018 s’ajoutent obligatoirement 8 vaccins (seulement recommandés pour les enfants nés avant cette date) contre :

  • l’haemophilius influenzae B (HIB, bactérie provoquant notamment   des pneumopathies et des méningites),
  • la coqueluche,
  • l’hépatite B,
  • la rougeole,
  • les oreillons,
  • la rubéole,
  • le méningocoque C (bactérie provoquant des méningites),
  • le pneumocoque (bactérie provoquant notamment des pneumopathies et des méningites).

Ces vaccins sont exigés pour l’entrée en collectivité (école, crèche, centre de loisirs). Les parents n’ayant pas respecté cette obligation peuvent être poursuivis pénalement.

Pour les résidents de Guyane, le vaccin contre la fièvre jaune est obligatoire à partir de l’âge de 12 mois.

Liste des vaccins recommandés

Certains vaccins sont non obligatoires mais recommandés à certaines catégories de la population, notamment contre :

  • la tuberculose (BCG), pour les enfants à partir de 1 mois et jusqu’à 15 ans présentant un risque élevé (nés dans un pays à risque, résidant en Guyane ou à Mayotte…) ;
  • la grippe, en particulier chez les femmes enceintes, l’entourage des nourrissons de moins de 6 mois présentant des risques de grippe grave (prématurés…) et les enfants à partir de 6 mois souffrant de certaines pathologies ;
  • le papillomavirus humain (HPV), chez les jeunes filles de 11 à 14 ans (avec un rattrapage jusqu’à 17 ans inclus) et chez les hommes jusqu’à 26 ans ayant des relations sexuelles avec des hommes ;

Vaccins obligatoires : calendrier

 

ÂGEVACCINS
2 moisDiphtérie-tétanos-poliomyélite

Coqueluche

Haemophilius influenzae B (HIB)

Hépatite B

Pneumocoque

4 moisDiphtérie-tétanos-poliomyélite

Coqueluche

Haemophilius influenzae B (HIB)

Hépatite B

Pneumocoque

5 moisMéningocoque C
11 moisDiphtérie-tétanos-poliomyélite

Coqueluche

Haemophilius influenzae B (HIB)

Hépatite B

Pneumocoque

12 moisMéningocoque C

Rougeole-oreillons-rubéole

16-18 moisRougeole-oreillons-rubéole

 

D’autres rappels sont ensuite recommandés :

  • pour la diphtérie-tétanos-poliomyélite : aux âges de 6 ans, 11-13 ans, 25 ans, 45 ans puis tous les 10 ans à partir de 65 ans ;
  • pour la coqueluche : aux âges de 6 ans, 11-13 ans et 25 ans.

Grossesse et vaccination

La vaccination contre la grippe est recommandée chez la femme enceinte, quel que soit le stade de la grossesse. Par précaution, les autres vaccins sont à éviter, sauf en cas de voyage à l’étranger ou d’épidémie. En particulier, les vaccins contre la rubéole et la varicelle ne doivent pas être administrés à une femme enceinte.

Si vous avez un projet de grossesse, il est donc préférable de vérifier avec votre médecin que vos vaccinations sont à jour avant d’être enceinte.

Article révisé et validé par Jasmine Caillibotte, sage femme Diplômée d’Etat

Sources :

Santé publique France
http://inpes.santepubliquefrance.fr ;

http://vaccination-info-service.fr ; 

Ameli L’assurance Maladie
https://www.ameli.fr