Il existe de nombreux spécialistes liés aux enfants et à leurs troubles éventuels. Ces derniers ont pour objectif de les aider à passer cette phase difficile avec les soutien des parents. Focus sur le neuropédiatre.

Qu’est-ce qu’un neuropédiatre?

Définition

Le neuropédiatre est un spécialiste en lien direct avec la médecine infantile. Il a pour rôle principal de s’intéresser au fonctionnement du cerveau, de la moelle épinière mais aussi des nerfs en général de l’enfant. Nous parlons ici de la naissance du bébé jusqu’à l’adolescence de l’enfant en question. Grâce à l’exploration approfondie de ces différents axes, l’objectif est d’étudier les maladies associées mais également leurs traitements. Il n’est pas rare que ces spécialistes fassent appel à des experts comme les généticiens ou neurochirurgiens afin d’avoir un avis médical supplémentaire.

Rôle du neuropédiatre

Ce médecin est spécialisé dans les pathologies des enfants qui sont liées à leur système nerveux. Il s’appuie alors sur ses connaissances en neurosciences afin de les soulager de pathologies comme l’hyperactivité, la dyslexie ou encore l’épilepsie. Plus le problème chez l’enfant est détecté tôt, meilleure sera l’aide apportée pour ce dernier. La rééducation effectuée par le neuropédiatre a un impact positif sur le jeune patient et ses éventuels troubles psychomoteurs.

Dans quels cas faire appel à cette médecine spécialisée?

Certaines pathologies vous font vous rapprocher naturellement de tel ou tel spécialiste. Effectivement, on remarque parfois une anomalie et il est courant d’aller voir dans un premier temps son médecin généraliste. C’est ensuite ce dernier qui peut vous rediriger vers un spécialiste selon la situation de votre enfant. Dans le cas du neuropédiatre, les parents viennent généralement le consulter s’ils observent un comportement anormal chez leur enfant. Un enfant qui semble agressif ou hyperactif peut aller voir un neuropédiatre afin d’effectuer des analyses et émettre un diagnostic. Ce dernier pourra alors vous fournir des explications sur la situation. Il vous proposera aussi des solutions pour avancer et y mettre un terme.

Importance du rôle des parents

Il est primordial en tant que parent de rester en permanence attentif à son enfant et à son comportement. Vous devez le faire tous les   jours pour ne pas passer à côté d’un signe. L’enfant peut éprouver des difficultés scolaires et/ou être perturbé à la suite d’un divorce par exemple. Il peut avoir un retard en ce qui concerne l’apparition du langage ou présenter des troubles de l’équilibre ou des problèmes de concentration. Dans tous les cas, il est important de ne pas laisser la situation s’installer sur le long terme. Une fois le diagnostic établi par le spécialiste, ne soyez pas angoissé. Faites face à la situation de manière objective en entourant votre enfant au mieux de votre amour et de votre attention au quotidien. Ce dernier ne surmontera cette phase que grâce à votre soutien sans faille. C’est un élément décisif dans la réussite de la rééducation.

Remboursement

Il existe de nombreux neuropédiatres en France. N’hésitez pas à vous renseigner sur le spécialiste le plus proche de chez vous. Vous pourrez ainsi prendre rendez-vous si vous pensez que cela est nécessaire. En ce qui concerne le coût de la consultation, cela dépend tout simplement si le neuropédiatre est dans le public ou dans le privé. Si c’est votre médecin qui vous prescrit la séance chez ce spécialiste, la sécurité sociale vous remboursera 70% de la base de remboursement, c’est à dire entre 23 et 25 euros. Si le neuropédiatre consulté pratique un tarif plus élevé, ce sera à vous ou votre mutuelle de compléter la somme restante.

Source : 

Hospices Civils de Lyon
http://www.chu-lyon.fr/fr/service-de-neurologie-pediatrique

ESPACE ANNONCEUR