Votre bébé est né prématuré. Les médecins vous parlent parfois de l’âge corrigé et d’autres fois de l’âge réel. Dans quelles situations parle-t-on de l’un et de l’autre ? Faisons le point sur le sujet.

Age réel et âge corrigé des enfants prématurés

Définition

Pour commencer, le terme d’âge gestationnel décrit le nombre de semaines depuis lequel une femme n’a plus ses règles. Cette mesure se fait en « sa », c’est-à-dire en semaine d’aménorrhée. Le risque de la prématurité se calcule en fonction de cet âge. Pour rappel, un bébé dit prématuré est né au moins 1 mois avant le terme de la grossesse (soit avant 37 sa). Il existe deux manières de calculer l’âge prématuré d’un bébé né avant son terme. En effet, on peut parler en âge réel et en âge corrigé jusqu’à l’âge des 2 ans d’un enfant prématuré. Ce moment correspond à l’âge où le développement  du bébé a généralement rattrapé son retard au niveau psychomoteur.

Pour faire simple, l’âge réel, c’est celui qui correspond à l’état civil que l’on compte à partir du jour de la naissance du bébé.  L’âge corrigé correspond quant à lui à l’âge réel auquel on a enlevé le nombre de semaines d’avance, selon la date où le bébé est né. Voici un exemple de calcul. Un bébé naît deux mois avant la date prévue. Trois mois après l’accouchement, il aura donc 3 mois en âge réel. Mais son âge corrigé sera équivalent à 1 mois. Pour 2ème exemple, un bébé 1 mois d’age corrigé a 2 mois en âge réel, s’il est né 1 mois avant le terme.

Quand utiliser l’âge réel ?

L’âge réel, c’est l’âge chronologique, celui que nous utilisons la plupart du temps. C’est l’âge qui correspond au jour de la naissance. Cet âge est utilisé notamment dans la diversification alimentaire, c’est-à-dire lorsque votre bébé découvre petit à petit d’autres aliments que le lait. Lorsqu’un bébé est prématuré, son tube digestif est immature dans les premiers temps mais le retard se rattrape rapidement. On parle également de l’âge réel en ce qui concerne les dents du bébé. Cependant, sachez que celles des prématurés sortent en général plus tard que pour les enfants nés à terme. Pour terminer, les vaccins se font également d’après l’âge réel.

L’âge corrigé en détails

Que signifie l’âge corrigé ?

Un bébé prématuré va avoir un certain décalage dans les premiers mois qui suivent sa naissance par rapport à un enfant né à terme. En effet, ce décalage se ressent au niveau de son évolution, de ses acquisitions et de son développement général. L’âge corrigé est très important. En effet, c’est lui qui sert à évaluer la croissance staturo-pondérale de votre enfant, c’est-à-dire son poids et sa taille. On calcule également le développement neurologique du petit avec ce système de calculatrice et de conversion par rapport à l’âge réel. Plus le bébé est né avant le terme, plus l’âge corrigé est primordial et significatif. C’est celui qui correspond à son stade réel de développement par rapport au moment où il est né.

Quand utiliser l’âge corrigé ?

Le bébé prématuré a souvent une immaturité plus ou moins prononcée en ce qui concerne son système nerveux central. Ne vous inquiétez pas, ce retard se rattrape rapidement. Cependant, il est important de prendre en compte l’âge corrigé pour mesurer l’évolution de l’enfant en question. On parle notamment de ses acquisitions psychomotrices (c’est-à-dire sa capacité à se tenir assis ou marcher normalement par exemple). L’apprentissage du langage et les capacités à s’adapter et à gérer les émotions sont également étudiés en fonction de l’âge corrigé.

Article révisé et validé par Jasmine Caillibotte, sage femme Diplômée d’Etat

Sources : 

Plateforme Canadienne du cerveau néonatal
http://developpementenfant.ca/notions-de-base/prematurite-et-developpement/

 

ESPACE ANNONCEUR