Les fibres sont particulièrement reconnues pour favoriser le transit. Elles sont très importantes pendant la grossesse pour pallier les troubles intestinaux. Comment fonctionnent les fibres ? Quelles sont les autres vertus ? Voici nos conseils pour les adapter à votre alimentation de femme enceinte.

Les fibres pendant la grossesse

Les fibres, qu’est-ce que c’est?

Où trouver des fibres ? Ces dernières sont présentes dans les légumes secs, les produits céréaliers, les aliments complets (ou semi-complets). On peut aussi les retrouver dans les légumes ou fruits en général ainsi que dans les oléagineux (c’est-à-dire noisettes, amandes ou noix de cajou par exemple). Les fibres n’apportent ni calories ni vitamines. Elles restent dans votre tube digestif et partent directement dans vos selles pour un meilleur transit. Elles évitent aussi la constipation. La catégorie des fibres se divise en deux.

Pour commencer, on retrouve les fibres solubles, que l’on consomme généralement à travers les fruits et légumes. Elles permettent de lutter contre la constipation. Attention néanmoins à ne pas trop en consommer pour éviter les risques de diarrhée. La deuxième catégorie concerne les fibres insolubles. On les retrouve dans les céréales et oléagineux. Grâce à ces aliments riches en fibres, vous allez avoir immédiatement une sensation de satiété.

Pourquoi consommer des fibres ?

Les fibres favorisent le transit intestinal. Elles participent aussi à la régulation de la glycémie dans le sang. Certaines fibres ont également la capacité de vous aider à lutter activement contre les infections. Pendant la grossesse, il est conseillé de consommer au moins 28 grammes de fibre au quotidien. Vous pouvez par exemple commencer la journée avec un petit-déjeuner avec des céréales. Le repas du midi peut être constitué de légumes verts et d’un fruit. Le soir par contre, optez pour un repas plus léger avec une soupe. Pendant la journée, il est possible de manger des fruits secs en tant que collation. C’est une manière d’éviter de faire des écarts lorsque vous avez faim. Préférez dans tous les cas les pains et céréales complètes. Pour ce qui est des légumes secs, il est conseillé de les faire tremper pendant la nuit avant de les faire cuire pour favoriser leur digestion.

Les fibres pendant la grossesse et constipation

Les causes et conséquences de la constipation pendant la grossesse

La moitié des femmes enceintes souffrent de constipation. Ce phénomène apparaît en général dès le premier trimestre même si vous n’étiez jusqu’alors pas susceptible d’avoir ce type de problème. La grossesse représente d’importants changements physiques et hormonaux. C’est l’augmentation de la progestérone qui conduit rapidement aux premiers effets de la constipation. De plus, votre foetus qui prend de plus en plus de place dans votre corps a également tendance à comprimer votre côlon et augmenter votre constipation en fin de grossesse. Même si la constipation ne représente pas un danger pour votre bébé, elle peut vous faire ressentir de nombreux désagréments. En effet, vous pouvez ressentir une sensation de ballonnement ou encore un manque d’appétit. L’apparition d’hémorroïdes est également fréquente.

Une alimentation riche en fibres et en eau comme solution

Si vous ressentez des symptômes importants de constipation quand vous êtes enceinte, n’hésitez pas à consulter votre médecin. Celui-ci peut vous faire une prescription adaptée ou vous conseiller des traitements naturels selon votre situation. Nous vous conseillons d’augmenter votre taux de fibres dans votre alimentation et de boire beaucoup d’eau. Ainsi, cela permet d’améliorer votre transit. N’hésitez pas également à rester active autant que possible pour diminuer les effets de la constipation.

Article révisé et validé par Jasmine Caillibotte, sage femme Diplômée d’Etat

Sources : 

Santé publique France
http://inpes.santepubliquefrance.fr

ESPACE ANNONCEUR