L’alimentation est primordiale dans la vie de tous les jours pour maintenir une santé de fer. Ce fait est encore plus valable lorsque l’on est enceinte et que notre bien-être est en jeu mais également celui de notre enfant. Connaissez-vous les probiotiques et leurs nombreux bienfaits ? Suivez le guide !

Probiotiques femme enceinte

Les probiotiques, qu’est-ce que c’est ?

Les probiotiques naturels représentent des bactéries qui sont bonnes pour votre organisme et principalement votre système digestif. Parfois, ils peuvent être utiles pour un rééquilibrage de la flore vaginale. Quels probiotiques prendre ? On retrouve particulièrement les souches de ces bactéries dans les aliments fermentés tels que le yaourt, le fromage ou encore la choucroute. Cependant, il est également possible de les retrouver au quotidien au sein de compléments alimentaires par exemple. C’est le cas avec le lactibiane. Enfin, si vous souhaitez augmenter l’effet positif de ces probiotiques, consommez-les en complément de prébiotiques comme la pectine ou l’inuline.

Consommer des probiotiques en début de grossesse, les avantages

Pourquoi consommer ces substances ? La prise de probiotiques permet de réduire les maux de constipation pendant le début de la grossesse et les coliques. En effet, les problèmes de transit sont courants chez la femme enceinte. La digestion est améliorée ainsi que l’assimilation des nutriments. Cela permet de (ré)équilibrer la flore intestinale.

Les probiotiques en fin de grossesse, quel intérêt ?

Pourquoi prendre des probiotiques avant accouchement ?

Même si consommer des aliments riches en probiotiques est conseillé tout au long des 9 mois de grossesse, il est particulièrement conseillé de faire une cure environ 1 mois avant la date prévue d’accouchement. Effectivement, cela vous aide à garder une flore intestinale en bonne santé. Vous pourrez aussi diminuer les risques de mycose vaginale avec les probiotiques ovules.

Une manière de réduire les allergies chez les bébés

Consommer des aliments qui sont riches en probiotiques pourrait permettre de diminuer les risques d’allergie lorsque l’enfant va naître.

Article révisé et validé par Jasmine Caillibotte, sage-femme Diplômée d’Etat

Source: 

CHU Rouen Normandie
http://www.chu-rouen.fr/page/probiotiques

ESPACE ANNONCEUR