L’acide folique, plus communément appelé vitamine B9 ou folate, joue un rôle essentiel aussi bien avant la conception que pendant les premiers mois de votre grossesse. La plupart des futures mamans présentent une carence en acide folique : il est donc vivement conseillé d’en consommer au quotidien en comprimé afin de prévenir les éventuelles malformations du bébé. Comment agit cette vitamine ? Comment la consommer ? Quels sont ses effets ?

L’acide folique : qu’est-ce-que c’est ?

L’acide folique, c’est une vitamine soluble dans l’eau. Cet acide a de multiples fonctions pour notre organisme et participe notamment à la production d’ADN ou de globules rouges. Le folate est important lors de la grossesse car il aide à prévenir les malformations du tube neural, dont la forme la plus connue est la spina bifida. Ce fameux tube neural, c’est tout simplement l’ébauche de ce qui deviendra par la suite la moelle épinière et donc le système nerveux central. En France, un nouveau-né sur 1000 est atteint de cette malformation.

L’acide folique est également indispensable pour la croissance du bébé, c’est pour cela qu’une  carence avant et pendant la première partie de votre grossesse peut avoir des conséquences très néfastes sur la santé de votre enfant.

Où trouve-t-on l’acide folique ?

On retrouve la vitamine B9 dans tous les légumes à feuilles (salade, poireaux, choux, épinards… ) dans les graines (noix, lentilles, noisettes, pistaches…) dans les foies d’animaux ou encore dans les oeufs. Gardez à l’esprit cependant que la vitamine B9 se dissout dans l’eau et que par conséquent environ 50% de l’acide folique se perd lors du lavage des aliments et de la cuisson. Privilégiez donc la consommation de légumes crus (mais bien lavés! cf toxoplasmose) ou encore les aliments d’origine animale (bien cuits!).

Quand commencer à prendre de l’acide folique ?

Il est recommandé de commencer à prendre de l’acide folique sous forme de comprimés idéalement trois mois avant la conception, car c’est le temps nécessaire pour que ses effets sur  l’organisme soient réellement optimaux. Il faudra ensuite poursuivre la prise pendant le premier trimestre de la grossesse.

Quelle posologie pour l’acide folique ?

La dose quotidienne d’acide folique recommandée est de 0,4 mg ( 400 micro-grammes). Les doses doivent être augmentées jusqu’à 5 mg dans certains cas : si vous ou un membre de votre famille a déjà donné naissance à un nourrisson atteint d’une anomalie du tube neural. Sachez que même une alimentation équilibrée peut ne pas couvrir les besoins journaliers d’acide folique, c’est pour cela qu’avant et pendant les premiers temps de votre grossesse, il est intéressant de prendre des compléments alimentaires de vitamine B9.

Attention cependant aux effets secondaires possibles en cas de sur-consommation : l’acide folique peut entraîner des crampes abdominales, des troubles du sommeil ou encore des troubles digestifs. Pour arriver à ces effets secondaires, il faut en consommer une dose très élevée, soit plus de 5 mg par jour.

Article révisé et validé par Jasmine Caillibotte, sage femme Diplômée d’Etat

ESPACE ANNONCEUR