Logo Mamans Pratiques
 

L’estimation de la date d’accouchement DPA

Après l’annonce de votre grossesse, vous allez rapidement vous demander à quel moment va naître votre futur bébé. La DPA qui désigne la date prévue d’accouchement va alors être un outil très pratique pour vous permettre de calculer votre date probable d’accouchement. Abordons dès maintenant le sujet en détail.

La date prévue d’accouchement : qu’est-ce-que c’est ?

Définition

La DPA désigne la date théorique de votre futur accouchement. Celle-ci est calculée tout simplement lors de la première visite chez le gynécologue. Elle se base à la fois sur le premier jour de vos  dernières règles et sur la date de conception du bébé, à laquelle il faut ajouter 9 mois. Le calcul va se faire à partir d’un “disque de grossesse”. Elle est souvent confirmée ou réajustée après la première échographie (cf ci-dessous). La date de conception est souvent inconnue sauf si la future maman tient une courbe de température. Elle peut aussi connaître la date si elle réalise des tests d’ovulation afin de choisir les moments opportuns pour avoir des relations sexuelles. C’est aussi le cas si cette grossesse est le résultat d’une technique PMA comme la FIV.

L’échographie de datation

On appelle comme cela la première échographie qui est pratiquée entre la 11ème et la 13ème semaine de grossesse. Un de ses objectifs est de déterminer la DPA. Le spécialiste va alors être chargé de mesurer la longueur cranio-caudale (ce qui correspond à la longueur entre la tête et les fesses), le diamètre bipariétal et le périmètre abdonminal. Ces mesures sont ensuite comparées avec une courbe de référence pour estimer de façon plus ou moins précise l’âge de votre foetus. C’est la méthode de datation la plus fiable avec une précision de plus ou moins 5 jours puisqu’elle permet de dater assez précisément la date de début de grossesse.

La DPA est-elle une valeur sûre à prendre en compte?

Marge d’erreur de la date prévue d’accouchement

Les différents éléments permettant de mesurer la DPA ne sont parfois pas précis. Ainsi, cela peut créer une certaine marge d’erreur, qui peut modifier plus ou moins la date exacte. Il s’agit seulement d’une date dite “présumée”. Signalons pour commencer que cette méthode est calculée selon un cycle moyen de 28 jours alors que celui-ci peut être variable pour chacune (en moyenne, cela peut aller de 22 jours pour les plus courts à 40 jours pour les plus longs). La date d’ovulation peut également être elle-même variable. Autre caractère variable et incertain, la durée de vie des spermatozoïdes et de l’ovule. Au final, on compte seulement 4% des femmes qui accouchent à la date prévue par leur médecin. La durée moyenne de la grossesse dépend également de nombreux facteurs comme le fait que ce soit une première grossesse ou non.

L’importance de la DPA pour votre grossesse

Même si cette date n’est pas totalement fiable, elle reste primordiale à calculer pour vous. Elle va vous permettre de programmer un suivi de grossesse personnalisé pour suivre la croissance de votre enfant, décider la date de vos rendez-vous médicaux et déclencher l’accouchement s’il n’a pas eu lieu à son terme. Sur un plan beaucoup plus administratif, c’est cette DPA qui va vous permettre de calculer vos congés maternité.

Note de la sage-femme: Attention, la DPA reste une date fictive car est calculée pour 41 semaines d’aménorrhée. Or vous pouvez accoucher dès 39 semaines d’aménorrhée, donc pas d’inquiétude si votre bout de chou pointe le bout de son nez deux semaines avant la DPA.

Article révisé et validé par Jasmine Caillibotte, sage femme Diplômée d’Etat

ESPACE ANNONCEUR

Nos incontournables


ESPACE ANNONCEUR


À lire aussi