Lorsqu’un enfant est en colère ou qu’il souhaite vous tester, il peut être amené à devenir violent envers vous ou les personnes qui l’entourent. Comment expliquer ces gestes et comment y faire face pour espérer retrouver une atmosphère calme et sereine au quotidien ?

Mon enfant me tape, les raisons

Pourquoi mon enfant me tape ?

Les explications qui conduisent votre enfant à être violent avec vous peuvent être diverses. Du côté de la psychologie, ce dernier peut exprimer ainsi sa colère ou une pulsion. Il peut également extérioriser une excitation passagère lorsqu’il est en train de jouer. L’enfant peut alors se mettre à mordre, griffer les autres ou jeter son assiette de rage si quelque chose ne lui convient pas. Il arrive aussi que bébé tape maman mais pas papa, ou vice versa. À l’âge de 12 mois, 2 ans ou 4 ans, ces comportements sont tout à fait normaux.

L’âge de 2 ans est notamment lié à celui du “ non ” et à la signification d’un jeu pour le petit. Ce dernier n’a pas encore tout le contrôle sur ses agissements et ne sait pas toujours comment exprimer ses émotions. En général, cela disparaît petit à petit avec le temps. C’est également un moyen pour lui de tester les limites de ses parents. Dans certains cas enfin, l’enfant reproduit un schéma de tension qu’il vit au quotidien dans une atmosphère tendue et un climat familial violent.

Comment réagir face à la situation ?

Pour les parents, la bonne attitude à adopter n’est pas toujours facile à trouver face à un enfant qui tape. Cependant, vous devez faire en sorte que cela s’atténue naturellement avec le temps. Ne perdez tout d’abord pas de temps avant de réagir face à la situation de violence. Comment réagir s’il frappe le visage ? Exprimez votre mécontentement de manière calme et ferme pour qu’il comprenne. N’hésitez pas à renforcer l’intonation de votre voix ainsi que votre regard, et placez-vous à la hauteur de votre fils ou fille. Le bébé ou l’enfant doit alors clairement comprendre qu’il est interdit de taper. Avec cette méthode, vous allez lui poser un cadre et des limites à ne pas dépasser.

Que faire si mon enfant me tape ? Des sanctions à la discipline positive

Choisir la sanction

Si votre enfant vous frappe, vous devez lui imposer des limites. En effet, des règles peuvent être mises en place et si elles sont transgressées, vous devez passer à la vitesse supérieure en imposant une sanction si nécessaire. Celle-ci doit cependant être équivalente à la gravité des actes de votre enfant. N’oubliez pas de poser des mots sur ce qu’il se passe pour lui dire que vous êtes présent pour lui, que vous l’aimez mais que ce qu’il a fait est mal. Vous allez ainsi pouvoir l’aider à mieux s’exprimer sur le sujet. Ces éléments font partie intégrante de l’apprentissage du respect des autres au quotidien et cela doit commencer dès le plus jeune âge. Même si la sanction, aussi minime soit-elle, peut être difficile à comprendre pour un enfant sur le moment, elle finira par être bénéfique sur le long terme.

Adopter la discipline positive

La discipline positive peut s’exprimer de différentes manières. Commencez par déterminer l’élément déclencheur de la crise de colère de votre enfant afin de comprendre ce qui se cache derrière. Parlez ensuite avec lui pour qu’il se sente mieux et que la colère disparaisse. Vous pouvez par exemple lui proposer de prendre un livre, son doudou ou boire un verre d’eau calmement. Si vos enfants sont en conflit entre eux, n’intervenez pas pour l’un plutôt que pour l’autre. Prenez également du temps pour vos enfants car parfois cette violence passagère n’est autre que le reflet d’un cruel besoin d’attention.

ESPACE ANNONCEUR