Après la grossesse, le périnée peut avoir perdu sa forme et son élasticité d’origine. Pour remédier à cela, il existe différentes techniques qui ont fait leurs preuves. Comment choisir sa méthode ? Nous allons ici étudier plus en détail la méthode de la rééducation manuelle ainsi que les avantages associés.

Qu’est-ce que le périnée et pourquoi le rééduquer après une grossesse ?

Définition

Pour commencer, le périnée, c’est un groupement de muscles situés autour de la vulve féminine et de l’anus. Le rôle majeur du périnée est de soutenir les organes du petit bassin, c’est-à-dire le rectum, le vagin et la vessie. Ce dernier doit absolument être résistant et fort, sous peine d’être potentiellement responsable de fuites urinaires et/ou incontinence fécale.

Pourquoi rééduquer son périnée ?

Il arrive qu’à certains moments de la vie d’une femme, comme suite à un accouchement, ce muscle soit mis à rude épreuve. Effectivement, le poids de l’utérus grandit et le vagin s’élargit de plus en plus. Votre périnée a donc tendance à se relâcher et vous pouvez ressentir après la naissance de votre bébé des sensations de fuites et/ou de descente d’organes plus ou moins importantes. Ces désagréments peuvent disparaître naturellement d’eux-mêmes.

Cependant, il est vivement conseillé d’avoir recours à une méthode de rééducation périnéale. Il existe notamment la rééducation manuelle, le biofeedback ou l’électrostimulation. Sachez que si vous avez subi une épisiotomie, déchirure ou césarienne, la rééducation n’est pas contre-indiquée. Il est juste préférable de consulter votre médecin avant de commencer et d’attendre la visite post-natale 6 semaines après l’accouchement.

La méthode manuelle de rééducation du périnée

Pour qui est recommandée la méthode manuelle ?

Sonde ou manuelle ? La méthode dite manuelle est idéale pour une femme victime de fuites urinaires qui souhaite résoudre rapidement le problème. La méthode sans sonde est aussi recommandée pour celles qui sont pudiques. Effectivement, ce type de rééducation se révèle être moins intrusif que d’autres méthodes. La rééducation par sonde est davantage conseillée pour une femme en manque de temps et qui n’est pas gênée plus que cela par les désagréments liés au périnée et à son relâchement.

Déroulement séance rééducation manuelle

La méthode manuelle se fait sur prescription médicale. Elle consiste à examiner la patiente manuellement en procédant à un toucher vaginal. C’est cela qui va inciter la patiente à la contraction des zones à travailler. Pour muscler le périnée avec cette technique, on fait appel à des images mentales pour que la patiente prenne pleinement conscience de son corps et de son périnée. En général, la sage-femme ou le kiné utilise cette méthode combinée à des exercices de gymnastique de remise en forme.

Où faire sa rééducation ?

Si vous optez pour la méthode manuelle, cela se fait davantage chez un sage-femme ou un kiné. Chaque méthode possède des avantages et inconvénients. Rapprochez-vous de votre médecin afin de trouver celle qui convient le mieux à votre profil et qui promet les meilleurs résultats.

Les séances commencent en général 6 à 8 semaines après l’accouchement. Quelle est la durée d’une séance? Une séance dure en moyenne 30 minutes et on compte un total de 5 à 10 séances nécessaires pour une rééducation complète. Le rythme est quant à lui de 2 séances par semaine pendant 2 semaines ou 1 mois, voire plus longtemps si besoin. Sachez pour terminer que la sécurité sociale prend en charge les 10 premières séances quel que soit le praticien choisi, sage-femme ou kiné.

Sources

Dépôt Universitaire de Mémoires après Soutenance
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01584360/document

Collège National des Sages-Femmes de France
https://static.cnsf.asso.fr/wp-content/uploads/2018/05/R%C3%A9%C3%A9ducation-pelvi-p%C3%A9rin%C3%A9ale-2014.pdf

ESPACE ANNONCEUR