Vous ressentez tous les symptômes d’une grosssesse classique mais votre test de grossesse reste quant à lui négatif ? Vous êtes peut-être victime d’une grossesse nerveuse. Cap sur ce phénomène, ses symptômes, ses causes et les traitements associés.

La grossesse nerveuse, qu’est-ce que c’est?

Définition

Qu’ est-ce qu une grossesse nerveuse? Il s’agit d’un phénomène psychique qui peut toucher certaines femmes. En effet, ces dernières pensent être enceinte puisqu’elles ressentent tous les symptômes d’une grossesse classique. Cependant, elles ne le sont pas et malgré un test de grossesse négatif (urinaire et sanguin), il est souvent compliqué d’accepter la situation. Dans ce cas précis, on dit que le corps somatise. La grossesse nerveuse touche en moyenne 1 à 6 femmes sur 22 000. 

C’est une glande de votre cerveau nommée hypothalamus qui dirige le cyle mestruel et son bon déroulement. Lors d’un moment de stress ou de fatique relativement important, les hormones peuvent ne pas être secrétées de manière normale, ce qui peut entraîner une pertubation au niveau de vos règles. Effectivement, vous n’êtes pas réglée mais ce n’est pas tout. Votre corps tout entier est touché par ces bouleversements, ce qui peut entraîner des nausées ou maux de ventre.

Les symptômes

Quels sont les symptômes d’une grossesse nerveuse ? Ces derniers ressemblent en tout point à ceux de la grossesse. Pour commencer, vous n’avez pas de règles. Vous ressentez des nausées et vous avez des douleurs dans le ventre. De plus, vous pouvez également prendre du poids et ressentir une forte fatigue. Dans 60% à 90% des cas de grossesse nerveuse, le ventre est gonflé et il y a un arrêt des menstruations. Dans 1% des cas, les femmes peuvent également éprouver une sensation de début de travail.

Les causes

La grossesse nerveuse intervient en règle générale chez les femmes stressées qui ressentent de nombreuses peurs. Cela est souvent relatif à la peur d’être enceinte ou au contraire à la forte envie d’être maman. Parfois encore, ces deux causes peuvent se confondre pour les femmes qui veulent avoir un bébé mais sont également terrifiées par la grossesse. La grossesse nerveuse est alors une représentation physique de toutes ses craintes. La cause de ce phénomène est avant tout psychique.

La grossesse nerveuse peut toucher des jeunes femmes qui n’ont pas encore d’enfants, il peut aussi s’agir d’une grossesse nerveuse ado. Ce phénomène peut être en lien avec un dérèglement hormonal, des antécédents de fausse-couche, IVG ou grossesse extra-utérine. Cela peut aussi concerner des femmes plus âgées proches de la ménopause. Dans ce cas-là, c’est plutôt la baisse de la fertilité qui perturbe les femmes et les angoisse. En effet, c’est un passage redouté dans la vie d’une femme et cette dernière peut ressentir à nouveau le besoin de donner la vie. Les symptômes de la grossesse peuvent alors se déclencher dans cet état d’esprit fébrile où le deuil de la maternité est en cours.

Que faire face à une grossesse nerveuse ?

Comment détecter ?

Grossesse nerveuse ou enceinte ? Il est important de détecter rapidement la grossesse nerveuse chez la femme car cette dernière peut être source de souffrance psychologique et changement physique de taille. Pour cela, le médecin doit démontrer que la femme n’est pas enceinte. Seule des preuves réelles comme une échographie peuvent raisonner la patiente en général. S’il y a finalement un test positif après les examens, la future maman peut alors bénéficier d’un suivi dans sa grossesse. Cependant, si le test est négatif, il s’agit bel et bien d’une grossesse nerveuse.

Quel traitement ?

Pour commencer, le premier traitement consiste à mettre des mots sur ce phénomène et ne pas rester isolée. Une grossesse nerveuse n’est pas quelque chose d’anodin et cela peut survenir à nouveau. Le soutien est donc le premier des traitements. Le médecin doit expliquer clairement la situation à la patiente pour lui confirmer qu’elle n’est pas enceinte. Cela a pour objectif principal de ramener la femme à la réalité. Si cette opération s’avère délicate, l’aide d’un psychologue peut être envisagée.

Grâce à cette aide supplémentaire, il est possible de travailler sur les réelles raisons de la grossesse nerveuse et faire en sorte que cela ne se reproduise plus à l’avenir. Les médecins, gynécologues et psychiatres peuvent travailler en commun pour déterminer l’origine de la grossesse nerveuse en fonction de l’histoire et du passé de la femme. L’objectif est de se recentrer et se réapproprier son corps ainsi que d’apprendre à vaincre ses propres peurs.